Kevin Hart : sa maîtresse coopère pour arrêter les maîtres chanteurs

CoverMedia

4.10.2017 - 13:17

Official Heartbeat weekend pool party hosted by Kevin Hart held at Tao Beach inside Venetian Hotel & Casino in Las Vegas Featuring: Kevin Hart Where: Las Vegas, Nevada, United States When: 02 Sep 2017 Credit: DJDM/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Kevin Hart avait admis le mois dernier avoir été infidèle à sa femme, Eniko Parrish, alors que cette dernière était enceinte. Des images de lui fricotant avec Montia Sabbag dans une chambre d'hôtel de Las Vegas avaient en effet fuité. Il avait alors été demandé à l'acteur de 38 ans de payer une somme à sept chiffres afin d'éviter que la vidéo entière ne soit diffusée.

L'avocate de Montia Sabbag, Lisa Bloom, a déclaré que même si sa cliente n'a pas été en contact avec Kevin Hart depuis le scandale, elle coopère avec les forces de l'ordre et l'équipe légale de Kevin Hart, afin d'attraper les malfaiteurs. « Après ce week-end à Las Vegas, je pense qu'ils ont été en contact, mais depuis que le maître-chanteur s'est fait connaître, tout s'est passé par l'intermédiaire des avocats. J'ai parlé aux avocats de Kevin, et nous avons établi une relation amicale. Nous sommes du même côté, et il n'y a pas besoin d'animosité ou d'hostilité. Nous voulons juste attraper les responsables », a-t-elle déclaré au magazine People.

Les agents du F.B.I. se sont saisis de l'enquête et sont proches de la résoudre. Lisa Bloom indique par ailleurs que le F.B.I. ne considère pas sa cliente comme un suspect, mais comme une victime. « Ils la considèrent comme une victime d'un crime et non une suspecte, ce qui est approprié. Ils prennent l'affaire très au sérieux. Ils ont été très respectueux vis-à-vis de nous, et nous les respectons aussi. » L'avocate dit aussi qu'elle et sa cliente ont rencontré les enquêteurs ce lundi 2 octobre (17), et leur ont donné des « théories » sur qui pourrait être derrière ce chantage.

Kevin Hart a affirmé être victime d'un chantage dans un post Instagram dans lequel il présente aussi ses excuses à sa femme pour son « attitude récente ». « J'ai fait une erreur de jugement et me suis mis dans une situation où seules de mauvaises choses pouvaient arriver. Et c'est ce qu'il s'est passé », dit-il, avant d'annoncer que quelqu'un « essaye d'obtenir un gain financier » grâce à son « erreur ». La star a par ailleurs donné une fête extravagante en l'honneur de son bébé et de sa femme ce dimanche, pour un coût rapporté de 118.000$. A la fête, le couple a révélé que leur fils s'appellerait Kenzo.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia