Kim Kardashian : Kris Jenner l'a empêchée de devenir toxicomane

CoverMedia

11.12.2018 - 10:35

Source: Covermedia

Kim Kardashian a révélé qu'elle aurait pu devenir accro à la drogue si sa mère n'était pas intervenue. Dans l'émission Busy Tonight, elle a raconté comment a réagi sa mère quand elle lui a révélé qu'elle avait pris de l'ecstasy.

Kim Kardashian a choqué ses fans lors d'un récent épisode de L'incroyable famille Kardashian en révélant qu'elle avait testé l'ecstasy deux fois, avec des conséquences désastreuses selon elle, à savoir épouser Damon Thomas en 2000 et enregistrer une sex tape avec son partenaire de l'époque, Ray J, en 2003. Le public n'est pas le seul à avoir été surpris par cette confidence, sa mère aussi à l'époque. Et comme l'a expliqué la star de la télé-réalité à Busy Philipps dans l'émission Busy Tonight, dimanche soir (9 déc 18), Kris Jenner a décidé de prendre les choses en main.

« Je disais tout à ma mère, nous avons toujours eu une relation très proche. Donc, je suis rentrée à la maison et je lui ai dit : ''Oh mon Dieu, maman, j'ai pris de l'ecstasy hier soir", a raconté Kim Kardashian. Elle était assise sur le dessus de la machine à laver, (et) elle a, genre, sauté de la machine, et on est allé s'asseoir dans le couloir près du garage... Elle a dit : ''Un jour, tu ne seras pas plus capable d'avoir des bébés, tu ne peux pas faire ça, tu vas te ruiner !'' Elle était dans tous ses états. »

La star de 37 ans a ensuite ajouté à propos de sa mère : « Elle n'a jamais consommé de drogue, alors elle était tellement bouleversée de penser que j'allais devenir quelque chose, vous voyez, genre une toxicomane folle. Et je me disais simplement : "Tu sais quoi ? Elle a tellement raison, je ne veux plus faire ça, ce n'est pas moi". Et je n'ai plus jamais rien pris. »

La mère de trois enfants a également expliqué pourquoi avoir admis qu'elle avait pris de l'ecstasy avait suscité de telles réactions chez ses fans, ainsi que chez ses proches. « Les gens qui sont proches de moi, qui connaissent ma vie, me disent: "Je ne peux pas croire que tu révèles ça". Et je réponds : "Eh bien, je veux dire, je ne cache jamais vraiment quoi que ce soit". (Je pense) que, pour les gens, c’est bizarre que j’ai pris de l’ecstasy, car je ne bois pas, je ne fume pas, je ne fais rien de ce genre. Donc, c’est plutôt bizarre que j'en aie pris. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia