L'assistant de «Rust» admet une (grosse) négligence

Covermedia

28.10.2021 - 11:40

Dave Halls aurait annoncé que l'arme qu'il tendait à Alec Baldwin était «froide».
Covermedia

L'assistant chargé de vérifier les armes sur le tournage de «Rust» a admis une énorme négligence. Selon un procès-verbal d'audition, l'assistant réalisateur Dave Halls n'aurait pas vérifié toutes les balles du barillet du pistolet qui a servi aux tirs mortels.

Les raisons du drame qui ont conduit à la mort de la directrice de la photographie Halyna Hutchins, sur le tournage du western «Rust», se précisent. L'assistant-réalisateur, Dave Halls, a admis n'avoir pas vérifié toutes les balles du barillet du pistolet dont Alec Baldwin s'est servi, tuant la technicienne, et blessant le réalisateur, selon le procès-verbal d'audition.

S'il a bien vérifié le canon de l'arme, Dave Halls «ne se souvient que d’avoir vu trois munitions, et il a indiqué qu’il aurait dû toutes les vérifier» et ne se «rappelle pas» si l'armurière «a fait tourner le barillet».

Pour l'heure, selon la procureure de Santa Fe au Nouveau-Mexique, personne, et cela inclut Alec Baldwin, n'est exclu de poursuites. «Je pense qu’il y avait un certain laisser-aller sur ce plateau et qu’il y a des questions sur lesquelles l’industrie (du cinéma) et peut-être l’Etat (du Nouveau-Mexique) doivent se pencher», a pour sa part affirmé le shérif du comté de Santa Fe, Adan Mendoa.

Dave Halls aurait en effet annoncé que l'arme qu'il tendait à Alec Baldwin était «froide», ce qui signifie qu'elle n'était pas chargée et était inoffensive. L'armurière, quant à elle, n'en était qu'à son deuxième film, et était «nerveuse», selon The Wrap.

Covermedia

28.10.2021 - 11:40

Covermedia