L'avocat de Taylor Swift répond au patron de son ancien label

CoverMedia

3.7.2019 - 11:44

Taylor Swift à Las Vegas, le 1er mai 2019.
Source: Tony Forte/WENN

L'avocat de Taylor Swift a répondu, dans un communiqué, aux accusations de Scott Borchetta. Ce dernier avait affirmé que la chanteuse avait eu toutes les occasions possibles de récupérer ses avoirs.

Les avocats de Taylor Swift ont répondu aux allégations selon lesquelles l’ancien directeur de son label lui a laissé une chance de racheter tous ses masters. Selon eux, cette offre n’a jamais existé.

La chanteuse s’en est prise à Scott Borchetta, le fondateur de Big Machine, après que ce dernier a cédé son entreprise à Scooter Braun, le manager de Justin Bieber, qui est, par conséquent, devenu le propriétaire des chansons de l'artiste américaine. Scott Borchetta a alors répondu qu’avant qu’elle ne quitte le label, il lui a proposé de racheter ses masters, ce que son avocat, Don Passman, réfute.

Dans un communiqué envoyé aux médias ce 2 juillet, il donne une autre version. «Scott Borchetta n’a jamais donné à Taylor Swift l’opportunité de racheter ses masters, ou le label, contrairement à ce qu’il fait apparemment pour d’autres», a-t-il écrit.

Taylor Swift est en tout cas très en colère que Scooter Braun, qu’elle accuse de «brutalité et de manipulation incessante» à son égard, récupère les droits de ses masters. «C’est le pire scénario», a-t-elle écrit sur Tumblr. «Pendant des années, j’ai demandé à posséder le fruit de mon travail. A la place, on m’a proposé de signer à nouveau chez Big Machine, et de les gagner, un album à la fois, pour chaque album que je sortirais», avait-elle expliqué.

Une accusation réfutée par Scott Borchetta. «100% des avoirs de Taylor Swift devaient lui être transférés après la signature du nouveau contrat. Nous travaillions ensemble sur un nouveau type d’accord pour le monde du streaming, pas nécessairement lié aux ‘’albums’’, mais à la durée. Taylor a eu toutes les options possibles de posséder non seulement ses masters, mais aussi ses clips, photographies, et tout ce qui est associé à sa carrière. Elle a choisi de partir», a-t-il déclaré.

Taylor Swift a en effet quitté récemment Big Machine pour signer avec Universal Music.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia