La femme de Colin Firth reconnaît avoir eu une liaison avec son harceleur

CoverMedia

9.3.2018 - 13:07

Source: Covermedia

Colin Firth et sa femme Livia Giuggioli ont porté plainte contre Marco Brancaccia pour harcèlement. Dans un communiqué, leur porte-parole a admis qu’elle avait eu une liaison avec ce dernier durant leur brève séparation.

Colin Firth et sa femme Livia Giuggioli, mariés depuis 1997, ont porté plainte auprès de la police italienne en accusant Marco Brancaccia, un journaliste de 55 ans, d’avoir terrorisé cette dernière avec ses messages et ses appels téléphoniques. Il a démenti leurs accusations et a affirmé que la femme de l’acteur avait inventé ces allégations de harcèlement afin de masquer la liaison qu’elle a eue avec lui en 2015, et qui a pris fin l’année suivante.

Dans un communiqué transmis au Times, un représentant du couple a reconnu la liaison de la productrice italienne, mais a expliqué qu’elle avait eu lieu à un moment où ils étaient séparés, et que Marco Brancaccia l’avait harcelée depuis la fin de leur brève liaison. « Il y a quelques années, Colin et Livia ont pris la décision privée de se séparer, affirme un communiqué. Pendant ce temps, Livia a brièvement fréquenté son ancien ami M. Brancaccia. Les Firth se sont depuis remis ensemble. » Le communiqué indique après : « Par la suite, M. Brancaccia a mené une campagne effrayée de harcèlement pendant plusieurs mois, dont la majorité a été documentée.

Les Flirth ont deux enfants et résident à Chiswick, à Londres, et ils ont une maison à Umbria. Pour des raisons évidentes, les Flirth n’ont jamais souhaité rendre cette affaire publique. »

Des premiers détails de l’enquête de police ont été révélés dans le quotidien italien, La Republicca. Les procureurs auraient envoyé une requête aux juges à Rome afin de porter l’affaire devant un tribunal.

Le journaliste, qui travaille pour Ansa News Agency, dément leurs accusations. Il a notamment affirmé que Livia Giuggioli avait eu l’intention de quitter l’acteur pour lui car leur mariage « était fini depuis des années ».

En évoquant les allégations de harcèlement, il a ajouté : « Mon harcèlement comprenait deux messages sur WhatsApp une fois qu’elle a mis fin à notre relation en juin 2016, et un e-mail. J’ai écrit un e-mail à Colin à propos de ma relation avec Livia, que je regrette d’avoir envoyé désormais, et elle a porte plainte contre moi pour harcèlement de peur que je rende public ce qu’elle m’avait révélé à propos de son mariage et de son travail. En un an, elle m’a envoyé des centaines de messages d’amour, des photos et des vidéos, même un carnet. Il a aussi déclaré qu’il regrettait d’avoir impliqué l’acteur, qui se serait montré « compréhensif » d’après lui, ainsi que le rapporte le Times.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia