Le fils que n'a jamais voulu reconnaître Alain Delon fait une révélation choc

CoverMedia

17.4.2018 - 13:25

Source: Covermedia

Le fils qu'Alain Delon n'a jamais voulu reconnaître, Ari Boulogne, a fait des confidences au Journal du Dimanche. Il semble que grandir élevé par sa mère, l'artiste Nico, était une aventure de rock and roll.

Ari Boulogne est le fils de Nico, icône de la Factory d'Andy Warhol et du Velvet Underground, et qui a été élevé dans sa petite enfance par Edith Boulogne (dont il porte le nom), la mère d'Alain Delon, alors que ce dernier a toujours refusé de le reconnaître. Ce n'est que plus tard, à l'adolescence, qu'il a retrouvé sa mère, dépendante aux psychotropes et qui l'a initié aux drogues comme il l'explique au Journal du Dimanche.

«Pour moi, c'était une très bonne mère. Elle m'a tout donné. Même la drogue, je l'ai vécu à fond avec elle sans que ce soit un problème. De mes 16 ans jusqu'à la fin, nous avons partagé la drogue, la même seringue. C'était une manière d'être ensemble», explique-t-il à la publication.

Une vision assez personnelle de l'éducation, mais il souhaite rétablir la vérité à son sujet, écornée selon lui par un film sur ses derniers mois, qui doit sortir prochainement. «Jusqu'aux derniers instants de sa vie, elle était flamboyante. Elle n'était pas malsaine. Elle avait un humour fou, sec et acide, avec un grand sens de la dérision. C'était une rock'n'roll woman, qui s'emparait de la scène comme une lionne».

Star-flash

Retour à la page d'accueil