«Je lui souhaite bonne chance» Le Grand-Duc de Luxembourg va passer de flambeau à son fils

ATS

23.6.2024 - 18:01

Le Grand-Duc Henri de Luxembourg a annoncé dimanche qu'il commencerait à transférer ses pouvoirs à son fils Guillaume en octobre. Une étape décisive ouvrant la voie à l' abdication du monarque.

Imago

23.6.2024 - 18:01

«Je tiens à vous informer que j'ai décidé de nommer le prince Guillaume comme Lieutenant-représentant en octobre», a déclaré Henri, 69 ans, dans un discours prononcé à l'occasion de la fête nationale du Grand-Duché, petite monarchie constitutionnelle de 660'000 habitants située entre la France, l'Allemagne et la Belgique.

Cette transmission signifie un premier pas vers la mise en retrait progressive du Grand-Duc qui a accédé au trône en octobre 2000 et le début du transfert de la couronne à Guillaume, 42 ans.

«C'est avec tout mon amour et ma confiance que je lui souhaite bonne chance», a poursuivi le Grand-Duc à la Philharmonie de Luxembourg devant les plus hauts représentants de l'Etat et la famille royale.

La désignation du Lieutenant-représentant consiste en la délégation de certains pouvoirs au descendant de la famille de Nassau en vue d'un changement de souverain dont la date est, elle, incertaine.

Calendrier défini

Le Grand-Duc Henri avait déjà partagé son souhait d'abdiquer et dit avoir défini un calendrier avec sa famille, mais celui-ci n'a pas été communiqué et l'annonce de ce dimanche est intervenue à la surprise générale puisqu'elle ne figurait pas dans le discours diffusé en amont.

Henri, un sportif passionné dont la fortune est estimée à plusieurs milliards de dollars, a accédé à la couronne après l'abdication de son père Jean après 36 ans de règne.

Le Prince Guillaume est l'aîné des cinq enfants du couple royal, Henri de Nassau et Maria Teresa Mestre.

Le futur Grand-Duc est marié à la Comtesse Stéphanie de Lannoy depuis 2012. Ils sont parents de deux garçons, le prince Charles et le prince François, respectivement nés en 2020 et en 2023.

Le Grand-Duc promulgue les lois ou intervient dans la formation du gouvernement après les élections, mais il occupe surtout une fonction symbolique. Il représente «l'identité du pays, son indépendance, l'unité du territoire et la permanence de l'État», détaille le site de la Cour.

ATS