Le message de la NAACP critiqué sur les réseaux sociaux

CoverMedia

12.6.2020 - 13:08

Kristen Bell attends the 25th Annual Critics' Choice Awards at Barker Hangar on January 12, 2020 in Santa Monica, California. © Joe Sutter, PacificCoastNews. Los Angeles Office (PCN): +1 310.822.0419 UK Office (Photoshot): +44 (0) 20 7421 6000 sales@pacificcoastnews.com FEE MUST BE AGREED PRIOR TO USAGE Where: Santa Monica, California, United States When: 12 Jan 2020 Credit: WENN/Avalon **WENN/Avalon** Where: Santa Monica, California, United States When: 12 Jan 2020 Credit: WENN/Avalon **=WENN/Avalon**
Source: WENN/Avalon

Un message d'intérêt public de grande envergure, dans lequel des célébrités blanches comme Kristen Bell, Kesha et Julianne Moore s'engagent à lutter contre le racisme, a été fortement critiqué sur les réseaux sociaux. La National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), qui en est l’instigatrice, n’a pas répondu aux critiques.

Kristen Bell, Kesha, Julianne Moore, Justin Theroux, Aaron Paul et Sarah Paulson sont parmi les visages célèbres de la campagne I Take Responsibility, organisée par les militants des droits civiques de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), qui met en scène « des voix influentes de la communauté blanche (prenant) la responsabilité de renverser la marée raciste en Amérique ».

Dans la vidéo en noir et blanc, les stars regardent directement la caméra et déclarent « J'assume la responsabilité », avant de donner un exemple de cas où elles ont pu ignorer l'injustice raciale et jurer de faire mieux.

La lauréate d'un Oscar Julian Moore a partagé le clip sur sa page Twitter jeudi et a écrit : « Aujourd'hui, #ITakeResponsibility pour mon rôle dans l'éradication du racisme en Amérique. À moins que l'Amérique blanche ne reconnaisse ses privilèges, le racisme systémique persistera. Agissez maintenant. À quoi vous engagerez-vous ? »

Alors que certains ont applaudi la campagne vidéo, d'autres se sont moqués des stars pour avoir « fait ça » et pour avoir livré leurs répliques de façon si dramatique. D'autres ont rejeté les images comme étant « si grinçantes » et « absurdes » de la part des « sauveurs blancs ».

L'humoriste britannique Ricky Gervais a également souligné l’absence de justesse du ton du message d'intérêt public en déclarant : « Il y a un manque terrible de diversité dans cette vidéo. »

Les représentants de la NAACP n'ont pas encore répondu aux critiques concernant la campagne, qui a été diffusée à la suite des protestations en cours de Black Lives Matter, déclenchées par la mort de George Floyd, un Afro-américain du Minnesota aux mains d'un policier blanc le mois dernier.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia