Le scénario de Once Upon A Time in Hollywood relu par un ami de Roman Polanski

CoverMedia

28.7.2019 - 09:33

Roman Polanski 'Vous N'avez Encore Rien Vu' (You ain't seen nothin yet) premiere during the 65th Cannes Film Festival Featuring: Roman Polanski Where: Cannes, France When: 21 May 2012 Credit: WENN
Source: WENN

Un ami de Roman Polanski a lu le script de Once Upon A Time in Hollywood pour s’assurer qu’il était OK. Quentin Tarantino a lui-même confié à Deadline qu’il avait pris cette option pour rassurer le réalisateur sur comment il avait évoqué l’assassinat de Sharon Tate.

Un ami de Roman Polanski est l’une des rares personnes à avoir lu le scénario de Once Upon A Time In Hollywood, de Quentin Tarantino, ceci afin que le réalisateur exilé sache que le film n'exploiterait pas le meurtre de Sharon Tate.

L’actrice Sharon Tate était mariée à Roman Polanski et attendait leur enfant lorsqu’elle a été assassinée par des membres de la secte The Family de Charles Manson en 1969.

Tarantino voulait s’assurer que Roman Polanski serait d’accord avec ce qui serait dit dans son film, qui évoque la tragédie.

« Quand il s'agit de Roman Polanski, nous parlons d’une tragédie inimaginable pour la plupart des êtres humains... J’ai eu l’impression que l’histoire de la mort de Sharon Tate et de la tragédie de Manson était entrée dans l’histoire officielle. Elle revêt donc une importance historique, au-delà de sa propre tragédie personnelle. J’ai eu l’impression que je me trouvais dans une situation satisfaisante. Je ne voulais pas l’appeler et lui parler pendant que j’écrivais, parce que je n’allais pas lui demander la permission. J’allais le faire ... (mais) je ne pensais pas qu’il avait besoin de s’inquiéter et je n’avais besoin d’aucune angoisse. Cependant, une fois que tout a été fini, il en a eu vent et il s’est rapproché de moi par l’intermédiaire d’un ami commun. Cet ami m’a appelé et m’a dit : "Alors, quoi de neuf ?" Il a dit que Roman n’était pas en colère. Il n’a pas appelé furieux ou quoi que ce soit. Il était juste curieux... Roman est évidemment coincé en Europe. Donc... j’ai fait venir cet ami et lui ai lu le script. Il est venu chez moi. Il a lu le scénario simplement pour pouvoir appeler Roman et lui dire ce quel c’était grosso modo. Et que, franchement, il n’avait rien à craindre », a déclaré le cinéaste de Pulp Fiction à Deadline.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia