Les studios d’Abbey Road en guerre avec leurs voisins

CoverMedia

14.4.2020 - 13:06

Paul McCartney plays a secret gig at Abbey Road studios. Amongst the guests were Kylie Minogue and Johnny Depp Featuring: Sir Paul McCartney Where: Kings London, United Kingdom When: 23 Jul 2018 Credit: John Rainford/WENN
Source: John Rainford/WENN

Les patrons d'Abbey Road sont en guerre avec leurs voisins En effet, leur projet d'ouverture d'une école de musique passe mal dans le quartier.

Les patrons des légendaires studios d'Abbey Road à Londres sont engagés dans un conflit avec les résidents du quartier au sujet d'un projet d'école de musique. Des plans ont été élaborés pour agrandir le studio, où les Beatles ont enregistré la plupart de leurs succès, pour ouvrir une école de production et d'ingénierie du son dans un bâtiment voisin, au 15 Hatton Street, dans l'ouest de Londres.

Cependant, les voisins du studio ont rejeté la proposition, objectant que le projet envisagé pourrait ruiner leur quartier très vert. Ils craignent que le bruit des étudiants sortant pour prendre des pauses cigarettes entre les sessions ne crée une perturbation tard dans la nuit. Le conseil municipal de Westminster a reçu 23 objections, dont une qu’a pu consulter WENN, qui prétend que le nouveau site multipliera par 100 le facteur de nuisance du studio.

« Non seulement nous aurions les allées et venues de nombreuses personnes visitant le studio, mais l'extérieur de notre immeuble serait utilisé comme zone fumeur, peut-on lire dans l'objection. Notre appartement serait pollué par le bruit et la fumée de tabac, cancérigène passif. » D'autres oppositions, dont celle d'un professionnel du cinéma et de la télévision, expriment la crainte que les fréquences basses se déplacent en dehors des cabines d'enregistrement, que les étudiants « se répandent dans la rue » et que les heures d'ouverture soient « excessives ».

Une porte-parole de l'Abbey Road Institute, qui fait partie du studio, a tenté de temporiser la situation auprès journal britannique The Times. « Nous avons vraiment apprécié la contribution et les réactions des résidents du quartier, ce qui nous a permis de répondre à toutes les préoccupations et de donner une tranquillité d'esprit à chaque étape du développement. Nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec nos voisins dans les semaines et les mois à venir », a-t-elle fait savoir.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia