Grâce présidentielle

Lil Wayne remercie Donald Trump pour lui avoir accordé la grâce présidentielle

Covermedia

22.1.2021 - 12:33

Lil Wayne
Covermedia

Lil Wayne et Kodak Black font partie de la liste des 143 personnes graciées par Donald Trump, ou qui ont vu leur peine commuée, en début de semaine. Dans un post sur Twitter, le rappeur a remercié l'ex-président américain.

Lil Wayne a remercié l'ancien président américain Donald Trump qui l'a gracié en début de semaine. Le rappeur, dont le vrai nom est Dwayne Carter Jr, faisait partie des 143 personnes à qui l'ancien occupant de la Maison Blanche a accordé son «présidential pardon», dans les dernières heures de son mandat.

Lil Wayne risquait jusqu'à dix ans de prison en Floride pour port d'arme illégal, ayant déjà purgé une peine pour un délit de port d'arme à New York, mais il a donc échappé à toute sanction grâce à l'intervention de Donald Trump. Lil Wayne qui avait soutenu publiquement le candidat républicain pour un second mandat dans les jours précédant l'élection de novembre, a posté un message pour le remercier sur les réseaux sociaux.

«Je tiens à remercier le président Trump d'avoir reconnu que j'ai encore beaucoup à donner à ma famille, à mon art et à ma communauté», a-t-il tweeté ce 21 janvier. «Je tiens également à remercier @bradfordcohen d'avoir travaillé avec tant de diligence pour m'assurer une nouvelle chance. Amitiés!», a ajouté la star à l'attention de son avocat.

Bradford Cohen a également réussi à obtenir une commutation de peine pour le rappeur Kodak Black, emprisonné depuis 46 mois pour avoir falsifié des informations sur des formulaires fédéraux pour l'achat d'armes à feu en 2019. Kodak Black a lui aussi tweeté ses remerciements à Donald Trump, en postant: «Je veux remercier le président @RealDonaldTrump pour son engagement en faveur de la réforme de la justice et de la réduction de ma peine.» Des messages que n'aura pas pu lire l'ancien présentateur de «The Apprentice», qui a été banni de Twitter pour incitation à la haine et à la violence suite à l'insurrection organisée par ses partisans au Capitole le 6 janvier dernier.

Retour à la page d'accueil

Covermedia