Il s'explique

Marc Jacobs espère que ses selfies favoriseront la «transparence» autour du lifting

Covermedia

2.8.2021 - 14:10

Marc Jacobs
Covermedia

Dans une interview pour Vogue, Marc Jacobs a expliqué pourquoi il avait révélé publiquement son lifting du visage. Il espère encourager les gens à ne pas cacher leurs opérations de chirurgie esthétique.

Covermedia

2.8.2021 - 14:10

Marc Jacobs espère que ses selfies post-opératoires contribueront à promouvoir la «transparence» autour de la chirurgie plastique. Le mois dernier, le créateur de mode a posté plusieurs photos sur Instagram lors de sa convalescence après une visite chez le Dr Andrew Jacono pour un lifting. Alors qu'il a été honnête au sujet de son utilisation de Botox et d'autres procédures cosmétiques par le passé, dans une interview pour Vogue.com, il a expliqué qu'il avait choisi de parler publiquement de sa décision de passer sur le billard parce qu'il n'a «pas honte d'être superficiel».

«Je n'avais pas l'impression de devoir faire ça, mais j'ai l'impression que toutes ces conversations sur le vieillissement ou sur la chirurgie plastique sont comme toutes les autres conversations pour moi. Le problème vient de la honte qui les entoure. Et je ne veux pas vivre dans la honte, a-t-il déclaré à la publication. Ma façon de faire est d'être ouvert, transparent et honnête à propos des choses. Oui, je suis vaniteux. Je trouve qu'il n'y a pas de honte à être vaniteux. Je trouve qu'il n'y a pas de honte à vouloir attirer l'attention. Je trouve qu'il y a pas de honte à s'habiller et à montrer un look.»

Il a ensuite noté qu'il pense que le bien-être externe et interne est tout aussi important, et qu'il met un point d'honneur à s'adonner régulièrement aux soins personnels, qu'il s'agisse d'une séance de méditation ou de s'offrir une manucure. Et il est optimiste sur le fait que discuter de son propre parcours avec les procédures cosmétiques aidera les autres à se sentir plus en confiance. «C'est comme pour tout maintenant... Entamer un dialogue, c'est vraiment ce dont il s'agit. C'est juste amusant de voir combien de personnes ont répondu à mes messages de cette manière: «Merci pour votre transparence, votre transparence est tout ce qui compte.» Je pense qu'il suffit d'entamer une conversation, et peut-être que cela aura un écho retentissant qui aidera les gens à se sentir moins honteux», a ajouté la star de 58 ans.

Covermedia