Marilyn Manson : « La tuerie de Columbine a ruiné ma carrière »

CoverMedia

1.12.2017 - 12:29

Premiere King Arthur Legend of the Sword Featuring: Marilyn Manson Where: Los Angeles, California, United States When: 09 May 2017 Credit: Apega/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Marilyn Manson a déclaré dans une interview au journal britannique The Guardian que la tuerie du lycée de Columbine, en 1999, avait « entièrement détruit » sa carrière.

Durant l’horrible massacre, deux adolescents, Dylan Klebold et Eric Harris, avaient tué 12 élèves avant de retourner leurs armes contre eux. Après la tragédie, des informations selon lesquelles ils étaient amateurs de la musique de Marilyn Manson avaient commencé à faire surface. On a même prétendu que la paire portait des tee-shirts à l’effigie du chanteur durant leur carnage. Et même si toutes ces allégations étaient en fait fausses, selon Marilyn Manson, Brian Warner de son vrai nom, cela a eu un impact durable sur sa carrière. « Donnez-leur l’argent, et laissez-les faire leur choix : des flingues ou des disques. S’ils avaient juste acheté mes disques, ils s’en seraient mieux tiré. Certaines personnes me rendent responsable des tueries dans les lycées. Je pense que les chiffres sont bas. Avec un peu de chance ils remonteront avec mon album à venir. Mais sincèrement, l’époque de Columbine a détruit toute ma carrière à l’époque. »

Le premier album de Manson sorti après la tragédie était Holly Wood (In The Shadow Of The Valley Of Death) en 2000, et pour la star, les ventes avaient été faibles. En 2013, lors d’une interview avec Larry King, il avait admis qu’il savait que cette tuerie allait avoir un impact sur sa carrière, dès qu’il a entendu la nouvelle. « J’étais le meilleur visage à placarder là-dessus à l’époque, parce que je m’étais mis dans le rôle du méchant. Je pense que les méchants sont la clé de toute bonne histoire. Avant qu’ils ne montrent des images, il se racontait qu’un gang de gamins portant des tee-shirts Marilyn Manson avaient fait un carnage dans une école. Je pense qu’on m’a rendu responsable de 36 fusillades. »

Maintenant, Marilyn Manson essaie de de distancier de cette époque, et se prépare à sortir son nouvel album, Heaven Upside Down. Son interview avec The Guardian l’a aussi vue se montrer légèrement étrange. Il a par exemple sorti un faux pistolet devant le journaliste, avant de faire semblant de lui tirer dans les testicules.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia