Martin Lawrence blâme Will Smith pour le retard de Bad Boys for Life

CoverMedia

13.4.2020 - 11:09

Los Angeles premiere of Columbia Pictures' 'Bad Boys For Life' held at TCL Chinese Theatre Featuring: Will Smith, Martin Lawrence Where: Los Angeles, California, United States When: 14 Jan 2020 Credit: Faye's Vision/Cover Images
Source: Faye's Vision/Cover Images

Martin Lawrence a affirmé dans un récent entretien avec #CRWN sur Tidal que Will Smith était obsédé par la justesse du scénario et que c’était pour cette raison que Bad Boys for Life avait mis tant de temps à sortir. Ce que Will Smith reconnaît volontiers.

Martin Lawrence a imputé les retards dans la réalisation de Bad Boys for Life au désir de Will Smith de perfectionner le scénario. Le troisième volet de la franchise, avec Martin Lawrence et Will Smith dans les rôles des détectives Marcus Burnett et Mike Lowery à Miami, est sorti en janvier, mais le film est sorti vingt ans après Bad Boys II, en 2003.

Lors d'un récent entretien avec #CRWN sur Tidal, Martin Lawrence a pointé du doigt Will Smith de manière amusante, en évoquant la longue interruption de la série. « (Bad Boys for Life) a pris tant de temps à cause de ce type. Il n’acceptait pas le scénario si ce n'était pas correct », a-t-il insisté.

Will Smith, qui a coproduit le film, a ensuite fait remarquer que la raison pour laquelle le projet a pris autant de temps à se développer est qu'il prend très au sérieux la manière dont sont représentés les Afro-Américains au cinéma. « Ces deux premiers films (Bad Boys), à l'époque où nous avons fait le premier en 1995, c'était deux noirs dans un film. C'était une grosse affaire à l'époque. Et c'était exactement ce que Bad Boys signifiait pour la communauté et puis nous sommes revenus avec Bad Boys 2 et ça a marché », a commenté le réalisateur de 51 ans.

Acceptant volontiers la responsabilité de la lenteur des progrès de Bad Boys for Life, Will Smith a déclaré au public qu'il se sentait particulièrement protégé par rapport au troisième film de la franchise. « (L'histoire devait être) juste, elle avait quelque chose à dire, elle était drôle, et elle méritait d'être refaite... The Bad Boys devait être correct, a-t-il déclaré. Je ne voulais pas gâcher la franchise, vous savez. J'avais l'impression d'avoir d'autres suites dans ma carrière que je ne sentais pas bien, je ne voulais pas la planter. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia