Actu people

Matthew McConaughey a transformé sa victoire aux Oscars en leçon de vie pour ses enfants

CoverMedia

24.10.2020 - 09:31

Matthew McConaughey seen arriving at the ABC studios for 'Jimmy Kimmel Live!' Featuring: Matthew McConaughey Where: Los Angeles, California, United States When: 24 Jan 2017 Credit: Michael Wright/WENN.com Featuring: Matthew McConaughey Where: Los Angeles, California, United States When: 24 Jan 2017 Credit: Michael Wright/WENN.com
Source: Michael Wright/WENN.com

Matthew McConaughey a utilisé sa victoire aux Oscars pour enseigner à ses enfants que travailler dur portait ses fruits. Il s'est confié dans une interview pour Good Morning America.

Matthew McConaughey a utilisé sa victoire aux Oscars pour montrer à ses enfants que dans la vie, le travail acharné portait ses fruits. L'acteur américain a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle dans le film Dallas Buyers Club en 2013 et il a raconté que quand il est rentré à la maison après la cérémonie, ses enfants ont voulu tout savoir sur son nouveau trophée. « J'ai dit : '' Vous vous souvenez il y a un an et demi, quand vous disiez que papa ressemblait à une girafe...? Vous vous souvenez que vous vous leviez le matin, j'étais déjà parti, et que je rentrais à la maison, je vous voyais, on dînait et je vous mettais au lit ? Et ils ont répondu : '' Ouais '', a-t-il commencé lors de son apparition dans Good Morning America. Je leur ai dit : '' Eh bien quand papa partait comme ça pendant 30 jours, pour travailler sur ce film, le travail que je faisais ces jours-là, un an et demi plus tard, mes pairs m'ont donné un trophée pour ça et ont jugé que mon travail était excellent. Donc, vous pouvez faire des choses aujourd'hui qui vous seront payées demain." »

Il a également révélé que sa femme, Camila Alves, l'avait poussé à s'isoler dans le désert pour transformer 36 ans de journaux intimes en son nouveau livre Greenlights. La star de 50 ans admet qu'il n'avait pas prévu de faire grand chose de ses réflexions mais qu'il lui a fallu « un bon coup de pied dans le dos » de la part de sa femme pour qu'il se mette au travail. « Je voulais m'enfuir avec mes 36 années de journaux et voir ce que j'avais. Ça faisait 15 ans que je disais que j'allais le faire, mais je n'en ai jamais eu le courage, et finalement j'ai eu un un peu de temps à perdre et un bon coup de pied dans le dos par de femme... et elle a dit : '' Va-t-en et ne reviens pas à la maison tant que tu n'auras pas créé quelque chose '', a-t-il ajouté an riant. Il y a eu des nuits très froides. C'était un total de 52 jours. Les 12 premiers, il n'y avait pas d'électricité. Après ça, il y avait parfois un générateur de disponible. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia