Actu people

Mel B : dépistages d'alcool et de drogues pour garder ses enfants

CoverMedia

5.9.2018 - 09:32

Source: Covermedia

Mel B va devoir se soumettre à des tests de dépistage de drogue et d’alcool aléatoire au cours de sa bataille contre son ex-mari, Stephen Belafonte, pour la garde de leurs enfants. Selon TMZ, le témoignage de l'ancien assistant maternel de la star pourrait être décisif.

Mel B va devoir prouver qu'elle peut s'occuper de ses enfants sans être sous l'effet de l'alcool ou des drogues. Vendredi (31 août 18), un ancien assistant maternel de la star a fait une déposition choc dans la bataille juridique l'opposant à Stephen Belafonte, en assurant qu'elle n'était pas capable d'assurer son rôle de mère. Russell Updegraff, qui s'occupait des filles de l'ancienne Spice Girl, Madison et Angel, a affirmé que ses enfants étaient en danger en raison de sa consommation d'alcool.

La chanteuse a nié ces accusations, mais à la Cour supérieure de Los Angeles mardi, le juge Mark Juhas a décidé que Mel B, de son vrai nom Melanie Brown, devra se soumettre à des tests de dépistage de drogue et d'alcool pendant quatre mois dans le cadre de l'accord qu'elle a mis en place avec son ex-mari sur la garde conjointe de leurs enfants. L'accord stipule que ni elle ni Stephen Belafonte ne peuvent consommer de drogue ou d'alcool huit heures avant le début de la garde de Madison ou pendant le séjour de l'enfant chez eux. Le juge a également ordonné une « évaluation complète » de l'accord sur la garde conjointe.

Stephen Belafonte demande la garde temporaire des deux plus jeunes enfants de la chanteuse après que la pop star ait annoncé son intention de se rendre en cure de désintoxication au Royaume-Uni pour traiter des troubles de stress post-traumatique. Stephen Belafonte a saisi l'occasion pour se rendre au tribunal, vendredi, et plaider sa cause afin d'obtenir la garde de leur fille, Madison, âgée de six ans, et d’Angel, âgée de 11 ans, la fille de Mel B et d'Eddie Murphy. La déposition de l'assistant maternel faisait partie du dossier présenté par l'avocat de Stephen Belafonte. L'ancien employé a affirmé avoir dû garder les deux enfants tandis que Mel B s'embarquait dans de longues beuveries. Selon TMZ.com, Russell Updegraff a également accusé la pop star de devenir agressive lorsqu'elle buvait, et de ramener à la maison des hommes alors que les enfants étaient présents.

Stephen Belafonte a affirmé qu'il voulait obtenir la garde des filles pour les protéger en attendant que leur mère règle ses problèmes.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia