Miko Brando réagit aux propos «déformés» de son père, Marlon

CoverMedia

2.9.2019 - 13:10

Source: Axel Gimenez/ WENN

Le fils de Marlon Brando, Miko Brando, affirme que les propos tenus par son père au sujet de Michael Jackson, dans une déposition datant de 1994, ont été déformés. Dans une lettre au «Los Angeles Times», il a demandé au podcasteur Brandon Ogborn, qui a retrouvé cette déposition, de «corriger» ses affirmations sur le chanteur.

Miko Brando, un ami intime du Roi de la pop avant sa mort en 2009, a contesté la révélation, que Brandon Ogborn a faite dans son podcast, selon laquelle Marlon Brando aurait réduit Michael Jackson aux larmes en le questionnant sur sa relation avec les enfants. Dans une lettre au «Los Angeles Times», il affirme que les propos de son père ont été «déformés».

«J'étais ami avec Michael Jackson depuis plus de 27 ans et mon père l'adorait, écrit le fils de Marlon Brando. Je n'apprécie pas que les mots de mon père soient déformés pour laisser entendre que Michael a blessé qui que ce soit.»

Dans son podcast, Telephone Stories: The Trials of Michael Jackson, Brandon Ogborn avait affirmé avoir mis à jour une déclaration sous serment de Marlon Brando, lors de l'enquête ouverte en 1994 pour maltraitance d'enfants, détaillant une conversation qu'il avait eue avec la star au Neverland Ranch. La déclaration suggérait que Marlon Brando avait demandé au chanteur de parler de ses amis, ce à quoi ce dernier avait répondu: «Je ne connais personne de mon âge. Je n’aime pas les gens de mon âge».

Et alors que l'acteur lui a demandé plus de détails, Michael Jackson se serait mis à pleurer. «Il pleurait suffisamment pour que… j'essaie de le rassurer. J'ai essayé de l'aider autant que je pouvais», aurait dit Marlon Brando.

Brandon Ogborn a vérifié l'authenticité de cette déclaration auprès de Lauren Weis, qui a enquêté sur Michael Jackson en tant que procureur. Dans sa conclusion, le journaliste du «Times» a déclaré: «Brando a déclaré aux procureurs qu'il pensait au début que Jackson était gay mais qu'il pensait alors qu'il était "assez raisonnable de conclure qu'il avait peut-être quelque chose à voir avec des enfants".»

Miko Brando, furieux, a écrit: «C’est juste un coup marketing gratuit de quelqu'un pour promouvoir son podcast payant. Mon père n'aurait jamais été ami avec Michael s'il le croyait capable de faire du mal aux enfants, et il n'impliquerait jamais rien de négatif à propos de Michael. S'il vous plaît, corrigez votre histoire.»

Brandon Ogborn n'a pas répondu à la lettre de Miko Brando.

Les prisons américaines sont surpeuplées

Retour à la page d'accueil

CoverMedia