Morrissey vire des manifestants de son concert

CoverMedia

2.10.2019 - 11:06

Morrissey performing at the Way Out West Festival in Gothenburg Featuring: Morrissey, Steven Patrick Morrissey Where: Gothenburg, Sweden When: 11 Aug 2016 Credit: WENN.com
Source: WENN.com

Morrissey n'est plus à une polémique près. Critiqué pour son soutien au parti d'extrême-droite et anti-islam For Britain, le chanteur a préféré arrêter son concert à Portland pour faire sortir des manifestants venus perturber le show, selon un spectateur qui a posté les images sur YouTube.

Morrissey n'apprécie pas qu'on vienne perturber ses spectacles. L'ex-chanteur des Smiths était sur scène à Portland ce lundi (30 sept. 19) quand des manifestants ont interrompu le show pour s'opposer aux positions de l'artiste, qui s'est déclaré favorable au parti d'extrême-droite britannique For Britain.

Des images du concert, diffusées sur YouTube, montrent que le chanteur a tout simplement refusé de continuer à jouer tant que les manifestants n'étaient pas évacués de la salle. « Sortez ! Sortez ! Sortez ! On n'a pas besoin de vous, on n'a pas besoin de vous ! On n'a pas besoin de vous ! », peut-on l'entendre hurler à l'attention de ses opposants.

En fin d'année dernière, un groupe d'anciens fans du chanteur avait annoncé son intention d'organiser une manifestation anti-raciste à Manchester, la ville natale de Morrissey, le soir-même de son concert prévu. Pour éviter les débordements, la légende du rock avait préféré repousser sa tournée Panic, prévue au Royaume-Uni et en Europe.

En mai (19), Morrissey était apparu lors d'une performance sur le plateau du Tonight Show de Jimmy Fallon avec un badge du parti For Britain, provoquant un émoi profond auprès de ses fans. Bien loin de calmer le jeu, le chanteur avait ensuite déclaré lors d'une interview : « Au final, on préfère tous notre propre race. Est-ce que ça fait de nous des racistes ? ».

Longtemps adulé pour avoir été à la tête d'un groupe mythique, Morrissey est depuis critiqué de toutes parts, et des artistes tels que Damon Albarn ou Billy Bragg n'ont pas hésité à le prendre à partie publiquement.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia