Naomi Campbell: victime de racisme en France

CoverMedia

31.7.2019 - 16:28

Naomi Campbell, le 23 avril 2019.
Source: Ivan Nikolov/WENN.com

Superstar de la mode, Naomi Campbell n'en a pourtant pas fini avec le racisme. La top modèle a raconté à Paris Match comment elle avait été exclue d'une soirée privée dans le sud de la France, en raison de la couleur de sa peau, selon elle.

Naomi Campbell a beau être devenue un mannequin iconique, ça n'a pas toujours été simple et il lui arrive encore d'être victime de racisme. Dans une interview pour Paris Match, cette top modèle est revenue sur sa carrière, mais aussi sur un événement qui l'a manifestement choquée, en mai dernier, en marge du festival de Cannes.

«J'étais dans le sud de la France au moment du festival de Cannes, et j'ai été invitée à un fête dans un hôtel que je préfère ne pas nommer. Ils ne voulaient pas nous laisser entrer, mon amie et moi, à cause de la couleur de ma peau. L'homme à l'entrée disait que c'était plein mais il laissait entrer d'autres personnes», a-t-elle déclaré, ajoutant qu'elle considérait cette attitude comme «révoltante» et qu'elle continuerait à se battre pour que ce genre de situation ne se reproduise plus.

Dans l'entretien, Naomi Campbell évoque également sa relation avec ses mentors, notamment Azzedine Alaïa, Gianni Versace ou encore Yves Saint-Laurent, ainsi que le mannequin afro-américain Bethann Hardison, qu'elle considère comme une pionnière de l'industrie de la mode pour avoir repoussé les barrières et fait progresser la diversité dans le milieu.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia