Nelly se défend

CoverMedia

8.10.2017 - 13:09

Nelly Continues Weekend-Long Birthday Celebrations With One-Night-Only Performance With Kelly Rowland at Drai's Nightclub Las Vegas Featuring: Nelly Where: Las Vegas, Nevada, United States When: 05 Nov 2016 Credit: Judy Eddy/WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Nelly s’est dit « complètement innocent » à la suite de son arrestation pour viol dans l’Etat de Washington. Le rappeur s’est fait incarcérer dans la matinée de samedi et il s’est empressé de démentir toutes les charges qui pesaient contre lui, et qui concernaient une femme dont il aurait abusé dans son bus de tournée. « Je dirais simplement que je suis choqué par les fausses accusation qui me visent, a-t-il publié sur Twitter. Je suis complètement innocent. Je sais qu’une fois que les faits seront vérifiés, il apparaîtra que je suis victime de fausses allégations. » Si Nelly était « choqué », il était aussi inquiet de l’impact que ces accusations pourraient avoir sur ses proches. « Je tiens à présenter mes excuses à mes proches de l’embarras dans lequel je les ai mis, mais aussi de m’être mis dans une situation prompte à faire naître ce genre d’allégation diffamante, a-t-il ajouté. Je veux aussi remercier mes fans pour leur soutien inconditionnel. Ils me connaissent. Je vous assure que justice sera faite. Et je vous assure que je ferai tout ce que la justice me permet de faire pour répondre à cette accusation. En bref, vous savez bien que je ne suis pas assez con pour faire ça !!! Je vous aime. Et pour être parfaitement clair, je ne suis pas encore poursuivi, donc j’ai pu sortir sans caution. On m’a libéré en attendant le complément d’enquête. »

Pour l’avocat de Nelly, Scott Rosenblum, ça ne fait pas un pli, son client sera innocenté dès la fin de l’enquête. « Nelly est victime d’allégations fabriquées de toutes pièces, a-t-il confié à Variety. Notre enquête préliminaire établit clairement que les allégations sont motivées par le gain. »

Nelly – Cornell Iral Haynes Jr. de son vrai nom – devait jouer dans la ville de Ridgefield samedi soir avant de se faire arrêter. Ce n’est pas la première fois qu’il a à faire à la justice, puisqu’en 2015, il s’était fait arrêter en possession de drogue de son bus de tournée.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia