People

Nicholas Brendon : arrêté pour violence domestique

CoverMedia

2.11.2017 - 11:58

Nicholas Brendon Wizard World Toronto Comic Con held at the Direct Energy Centre Toronto, Canada - 18.03.11 Featuring: Nicholas Brendon When: 18 Mar 2011 Credit: Dominic Chan/ WENN.com
Covermedia

(Cover) - FR Showbiz - Nicholas Brendon a été placé en garde à vue pour violences domestiques. Le comédien, connu pour son rôle dans la série Buffy contre les vampires, s’est fait arrêter le 11 octobre à Palm Springs, en Californie, après avoir traîné une femme – supposément, sa compagne – par le bras et les cheveux à la sortie du bar du Saguaro Hotel, pendant une dispute.

Le sergent William Hutchinson a raconté à Entertainment Tonight qu’il s’était fait arrêter pour violences domestiques et violation d’ordonnance restrictive après l’appel d’un employé de l’hôtel, et qu’il avait pu être libéré sous caution – une caution de 50.000$ (42.500 €) – dès le lendemain. Son rendez-vous au tribunal a été fixé le 28 novembre.

D’après certaines sources policières, la victime aurait déjà posé deux ordonnances restrictives à l’encontre de Nicholas Brendon qui l’empêcherait de la menacer, de la blesser ou de l’agresser, mais pas de l’approcher. En septembre 2015, celui-ci s’était déjà fait arrêter à New York après avoir agressé une femme dans une chambre d’hôtel et avait été condamné pour trois chefs d’inculpation : vol aggravé, comportement criminel et étouffement. Il avait plaidé coupable pour le second chef d’inculpation et s’en était sorti avec une peine de sursis à condition de suivre une cure de désintoxication et de se tenir tranquille pendant un an.

En mai 2016, il avait reconnu avoir rechuté à l’occasion d’une convention de bandes dessinées. « C’est vrai. Je ne me sentais pas bien, je suis allé au bar de l’hôtel et j’ai commandé quelques bières. Je suis un personnage public, mais j’ai les mêmes problèmes que tout le monde. C’est une lutte de chaque instant, de tous les jours, et malheureusement, j’ai trébuché. Je suis heureux de dire que les événements de l’année dernière ne se sont pas reproduits, et je veux m’assurer que ça ne se reproduira jamais », avait alors déclaré Nicholas Brendon dans un communiqué.

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia