Confidences

Olivia Newton-John voit le cancer comme un «cadeau»

CoverMedia

27.10.2020 - 11:32

Source: WENN.com

Olivia Newton-John se refuse à considérer le cancer dont elle est atteinte sous l’angle du combat. Comme elle l’a expliqué au Guardian, elle préfère aborder sa maladie en tant qu’expérience et se refuse même à se voir comme malade.

Olivia Newton-John voit plus son cancer sous l’angle du «cadeau» plutôt que du combat.

Un cancer du sein avait été diagnostiqué à la star de Grease dès 1992 et c’est à deux reprises - la dernière fois en 2017 - que les médecins ont dû lui apprendre la présence de métastases touchant d’autres organes.

Plantes et cannabis médicinal

A ce titre, l’actrice de 72 ans, qui a choisi de se soigner avec des remèdes à base de plantes et avec du cannabis médicinal plutôt que d’avoir recours aux méthodes médicales traditionnelles telles que le chirurgie, la chimiothérapie ou la radiothérapie, voit sa maladie comme une expérience qui l’a faite évoluer en tant que personne.

«Je ne sais pas ce que je serais sans ça aujourd’hui, a-t-elle confié au Guardian. Je vois ça comme faisant partie de mon parcours dans la vie. Ça me donne un but et ça m’a appris à faire preuve de beaucoup de compassion. Ça a été un cadeau. Je ne le souhaite à personne d’autre. Mais pour moi, ça a été important dans ma vie.»

C’est en ce sens qu’Olivia Newton-John se refuse à aborder le cancer sous l’angle du combat, se gardant de toute métaphore guerrière.

Phase terminale?

«Je ne me considère pas comme malade du cancer, a-t-elle continué. J’ai choisi de ne pas voir ça comme un combat non plus parce que j’aime pas la guerre. Je n’aime pas les combats, qu’ils aient lieu à l’extérieur ou qu’il s’agisse d’une véritable guerre dans mon corps. J’ai choisi de ne pas le voir de cette manière. Je veux que mon corps retrouve la santé et l’équilibre. Une grande partie de ça dépend de votre attitude mentale. Si vous vous dites, “Pauvre de moi” ou, “Je suis malade”, alors vous serez malade.»

Enfin, Olivia Newton-John refuse également de savoir si ses médecins considèrent son cancer comme étant en phase terminale, concluant: «Je ne les crois pas de toute façon».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia