Orlando Bloom s'embrouille avec le maire de San Diego sur fond d'immigration

CoverMedia

22.7.2019 - 09:31

Vanity Fair Oscar Party at the Wallis Annenberg Center for the Performing Arts on February 24, 2019 in Beverly Hills, California Featuring: Orlando Bloom Where: Los Angeles, California, United States When: 24 Feb 2019 Credit: Sheri Determan/WENN.com
Source: Sheri Determan/WENN.com

Orlando Bloom a sous-entendu que le maire de San Diego, Kevin Faulconer, avait quitté un événement du Comic-con pour ne pas répondre à des questions sur l'immigration. Mais le maire se défend de telles accusations dans une communiqué publié par le San Diego Union-Tribute.

Orlando Bloom était présent vendredi (19 juillet 19) lors de l’événement consacré à sa nouvelle série produite par Amazon, Carnival Row, lors du Comic-con qui se tenait à San Diego. Lors de cette conférence dédiée à la nouvelle série de l’acteur, il était proposé aux participants d’incarner des « créatures » à qui l’on donnait des cartes d’identité expliquant qu’ils étaient des « immigrés mythologiques essayant de s’en sortir dans un nouveau territoire oppressif ».

L’acteur répondait aux questions des fans lorsqu’il a accusé Kevin Faulconer, le maire de la ville, d’avoir claqué la porte de cet événement après avoir dit à son équipe : « Je ne veux rien avoir à faire avec l’immigration ».

Alors que ses propos étaient rediffusés en direct, la star du Pirate des Caraïbes n’a pas hésité à exiger qu’Ashley Bailey, la porte-parole du maire, donne une explication, ce qu'elle a fait. « Le maire a profité d’une visite dans de nombreuses installations de différents studios à travers San Diego cette semaine, mais, malheureusement, il y avait beaucoup d’attente ici et il a dû passer son chemin », a écrit la porte-parole dans un communiqué publié par le San Diego Union-Tribute.

« Le maire Faulconer et son administration travaillent activement avec des agences locales à but non lucratif afin de fournir des abris aux familles de migrants, a-t-elle ajouté. Et il s’est toujours exprimé en faveur d’une réforme compréhensive concernant l’immigration. Pour être clair, le maire a continué à visiter les autres performances mises en place par Amazon avant de partir. Le passif du maire concernant la question de l’immigration parle de lui-même. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia