Yoga Boys

Paul McCartney fait du yoga avec Alec Baldwin

27.11.2020

Paul McCartney sur scène à Las Vegas, le 28 juin 2019.
Source: Judy Eddy/WENN.com

C'est probablement le groupe de yoga le plus exclusif du monde. Dans une interview pour le podcast «Smartless», Paul McCartney a confié qu'il s'était mis à faire du yoga avec ses amis Alec Baldwin et Lorne Michaels, le créateur du «Saturday Night Live».

Sir Paul McCartney a son propre groupe de yoga avec Alec Baldwin et le créateur de «Saturday Night Live» Lorne Michaels. La légende des Beatles a partagé cette information en révélant qu'il avait adopté la réponse polie mais ferme de l'acteur chaque fois que quelqu'un l'approchait pour une photo en public.

«Je n'aime pas prendre de photos. Quand les gens disent: "Puis-je avoir une photo?", parce que tout le monde a un appareil photo sur son téléphone, je réponds: "Je suis désolé, je ne prends pas de photos". C'est une phrase que j'ai entendue en regardant Alec Baldwin une fois. On a ce petit truc avec Lorne, Alec et quelques potes. Ça s'appelle les Yoga Boys, on fait du yoga ensemble, et on est très mauvais», a-t-il déclaré lors du podcast «Smartless» avec les acteurs Jason Bateman, Will Arnett et Sean Hayes.

«On était assis après un cours, on a parlé et on a mangé un morceau à l'extérieur. Quelqu'un s'approche d'Alec et dit: "Puis-je avoir une photo avec vous et Sir Paul?" Il le regarde, avec ce regard d'Alec, et dit: "Je suis désolé, je ne fais pas de photos". Il s'y est tenu et je me suis dit: "C'est ça qu'il faut leur dire!''»

Paul McCartney insiste sur le fait qu'il préfère de loin discuter avec un fan plutôt que de participer à une séance photo. «J'ai parfois l'impression de devoir dire: "Écoutez, je suis heureux de vous parler, asseyez-vous, on peut parler''. Dès que je mets mon bras autour de toi, tu mets ton bras autour de moi, je me sens comme le singe de Saint-Tropez - "Viens te faire prendre en photo avec le singe" et je n'aime pas ça, ça me dégoûte», a ajouté le musicien.

L'ancien Beatles admet qu'il y a eu un avantage à utiliser des masques faciaux dans le contexte de la pandémie de coronavirus, car il peut maintenant se promener relativement incognito. «La seule bonne chose avec le virus, c'est que tout le monde a des masques!», a conclu Paul McCartney en riant.

Retour à la page d'accueil