R. Kelly veut interdire à son ex-femme de parler de leur mariage dans les médias

CoverMedia

3.7.2019 - 11:47

R. Kelly à Las Vegas en 2015.
Source: WENN.com

R. Kelly n'apprécie pas que son ex-femme, Andrea Kelly, s'exprime sur leur divorce. Si l'on en croit TMZ, il compte donc demander le soutien du juge en charge de leur divorce pour la forcer à arrêter de parler de lui dans les médias.

R. Kelly va attaquer son ex-femme en justice pour ne pas avoir respecté les termes de leur divorce en évoquant publiquement leur mariage. Le chanteur de R&B a déposé des documents judiciaires pour assigner Andrea Kelly, la mère de ses trois enfants, affirmant qu'elle n'aurait jamais dû parler de leurs problèmes de mariage dans les médias et dans son émission de télé-réalité «Growing Up Hip-Hop».

D'après TMZ, les termes de leur divorce les empêchent tous les deux de dévoiler le moindre détail sur leurs vies privées, leurs activités professionnelles et les circonstances de la dissolution de leur mariage. «R. Kelly n'a pas fait la moindre remarque désobligeante contre Drea en public. Et il pourrait en faire beaucoup. «Drea a deux sources de revenus: la pension alimentaire de R. Kelly, et dire du mal de R. Kelly en public», a indiqué l'avocat de l'artiste, Steve Greenberg. Il demande que le juge en charge de l'affaire force Andrea Kelly à cesser de parler de l'échec de leur mariage dans les médias.

R. Kelly a récemment réglé tous les paiements de pension alimentaire en retard qu'il devait à son ex-femme, alors qu'il fait face à 11 charges différentes de crimes sexuels pour des événements survenus en 2010 avec une mineure, sans compter les 10 chefs d'inculpation pour abus sexuels concernant quatre victimes différentes, dont trois étaient elles aussi mineures au moment des faits.

R. Kelly a toujours affirmé qu'il était innocent.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia