Rebel Wilson : son personnage dans Mes Meilleures Amies n'était pas dans le scénario original

Covermedia

3.4.2021 - 13:52

Le personnage de Rebel Wilson dans Mes Meilleures Amies n'existait pas dans le script de départ. La star a raconté comment elle est finalement apparue dans le film dans une interview pour The Jesse Cagle Show.

Covermedia

3.4.2021 - 13:52

Le personnage de Rebel Wilson dans Mes Meilleures Amies a été ajouté lorsqu'elle a impressionné les directeurs de casting lors de son audition pour un autre rôle du film. Dans son premier rôle à Hollywood, l'actrice australienne est apparue aux côtés du comédien britannique Matt Lucas en tant que colocataires du personnage de Kristen Wiig, dans la comédie de 2011. Lors d'une apparition dans l'émission The Jess Cagle Show sur SiriusXM, elle a révélé que le personnage de Kristen Wiig, Annie, n'avait qu'un seul colocataire dans le scénario original, mais qu'elle a été ajoutée après avoir auditionné pour le personnage de Megan, qui a finalement été attribué à Melissa McCarthy. « Bizarrement, mon personnage n'était pas censé exister dans le film, a-t-elle raconté. J'avais auditionné pour le personnage de Melissa McCarthy et j'étais le deuxième choix pour ce rôle et je suppose qu'ils ont aimé mon audition qu'ils m'ont donc ajouté dans le film. Il n'était jamais censé y avoir deux colocataires, seulement un. Alors je me suis en quelque sorte ajoutée, d'une certaine manière, aux scènes... elle (Kristen Wiig) a carrément dit : '' Tout ce que tu veux faire, vas-y. Je m'en fiche. Genre, si tu penses que c'est drôle, je veux que tu essaies, vas-y. Je pense que ce genre de belle énergie collaborative, qu'elle a dû créer avec tout le monde sur le plateau, de sa part et de celle de Paul en tant que réalisateur, faisait qu'ils obtenaient les choses les plus hilarantes et les plus spontanées. C'était à peu près tout improvisé, tout ça. »

La star de Pitch Perfect a également révélé que le tatouage de ver mexicain bâclé que son personnage se fait faire dans le film était à l'origine censé être un « Garfield hip-hop », mais que le producteur ne pouvait pas en obtenir les droits. Elle a de plus été incapable de « se doucher correctement » pendant sa semaine de tournage pour éviter que le faux tatouage ne s'estompe.

Covermedia