Serge Lama regrette de ne pas mieux connaître son fils

CoverMedia

29.3.2018 - 16:35

Source: Covermedia

Serge Lama s’est confié à Gala sur sa relation avec fils. Le chanteur déplore de n’avoir pas été assez présent.

Si Serge Lama a été meurtri par la perte des deux amours de sa vie, Liliane et Michèle, il goute aujourd’hui au bonheur d’être bientôt grand-père. L’occasion peut-être de réparer les erreurs du passé et de se rapprocher d’un fils dont il n’est pas très proche. « On se connaît mal Frédo et moi, mais je pense qu’on se sent bien, c’est-à-dire qu’on se respire bien, a expliqué le chanteur. On est heureux d’être ensemble, on s’apprécie, on s’aime d’un amour naturel, bête, comme l’est l’animalité de l’amour, et ça, c’est venu avec le temps. »

Quand son fils grandissait, Serge Lama écumait les routes de France, s’éloignant toujours plus de sa famille. « Je ne l’ai pas vu grandir, car j’étais tout le temps en tournée. J’ai passé dix-sept ans de ma vie à faire environ deux cent cinquante concerts par an, sans compter la promotion. Avec mon épouse, on a dû faire deux grands voyages ensemble dans toute une vie! »

Mais aujourd’hui, et avec toute la tendresse qu’il a pour son fils, la relation privilégiée que le chanteur entretient avec sa belle-fille le comble d’autant plus. « Frédo est né pour être papa. Moi pas. Lui, il a toujours aimé les enfants, même à quinze-seize ans il s’occupait des petits. Il a rencontré Léa sur un de mes tours de chant. Il est tombé raide dingue amoureux. Finalement, par le biais de ma belle-fille qui est tout autant passionnée par le violon que moi par ce que je fais, je partage aujourd’hui mon amour de la musique avec mon fils »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia