Actu people

Stéphane Bern va-t-il arrêter sa mission sur le patrimoine ?

CoverMedia

3.9.2018 - 11:07

Source: Covermedia

Stéphane Bern a été catégorique ce week-end (1-2 septembre 18) dans un entretien au groupe de presse Ebra. Si on ne lui donne pas les moyens de mener à bien la mission confiée par Emmanuel Macron pour sauver le patrimoine français, il partira.

Stéphane Bern s’est farouchement opposé à la loin ELAN, la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique. L’homme de télévision s’est vu confier une mission pour sauver le patrimoine par le président français Emmanuel Macron, et selon lui, cette loi va « détruire des quartiers entiers, protégés, sous prétexte qu’ils sont vétustes et dégradés », comme il l’a confié au groupe de presse Ebra (qui publie Le Progrès, Le Bien Public, Les DNA, entre autres).

Cette loi enlève certaines contraintes dans les règles de rénovation, ce qui, pour Stéphane Bern, est « en défaveur du patrimoine ». Il ajoute : « J’entends qu’on est prêt à mobiliser 450 millions d’euros pour rénover le Grand Palais à Paris. Et pendant ce temps, on me laisse me décarcasser pour trouver 20 millions d’euros pour le patrimoine vernaculaire des petit villages ».

Loin d’être impulsif, Stéphane Berne se donne jusqu’à la fin de l’année pour voir si son action est efficace, ou bien s’il n’est qu’un « cache-misère ». « Si tout cela n’est qu’un effet d’annonce, je partirai. Je ne veux pas être un cache-misère », ajoute Stéphane Bern.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia