Dans son livre

Stormy Daniels ne cache aucun détail de l’anatomie de Donald Trump

CoverMedia

18.9.2018 - 16:21

Stormy Daniels.
Source: Covermedia

Donald Trump et la Maison-Blanche doivent être en situation de crise. Les premières bonnes feuilles du livre de Stormy Daniels viennent d’être dévoilées par le Guardian.

Stormy signifie «orageux» en anglais et c’est un terme qui sied parfaitement bien à l’actrice de films pour adulte, Stormy Daniels, qui sort un livre choc sur Donald Trump, intitulé Full Disclosure (transparence totale, en français). Si elle affirme avoir eu une relation avec lui et avoir été payée pour garder le silence, le président des Etats-Unis dément tout rapport avec la jeune femme. Cependant, dans son livre, elle dévoile moult détails que Donald Trump va avoir du mal à digérer et à gérer.

Ce qui fera sans aucun doute le plus parler, ce sont les détails que Stormy Daniels révèle sur l’anatomie de Donald Trump, et notamment son pénis «plus petit que la moyenne» mais «pas incroyablement petit» non plus. «Il sait qu’il a un pénis pas inhabituel. Il a une énorme tête en forme de champignon. Comme un champignon vénéneux… J’étais allongée là, embêtée de m’être fait sauter par un mec aux poils pubiens de yéti et avec une b*** comme le champignon dans Mario Kart», écrit-elle, ainsi que le retranscrit le Guardian qui s’est procuré les bonnes feuilles. Et d’ajouter, comme si ça ne suffisait par: «C’est sans doute la relation sexuelle la moins impressionnante que j’aie jamais eue, mais clairement, il ne partageait pas cette opinion».

«Il était prêt à me faire tricher, et c’était 100% son idée»

Stormy Daniels explique également avoir eu une relation avec Donald Trump car il lui avait promis de la faire participer à son émission, The Apprentice et de tricher pour qu’elle aille le plus loin possible dans le show de télé-réalité et ainsi se faire un peu d’argent. «Il était prêt à me faire tricher, et c’était 100% son idée», ajoute-t-elle. Elle affirme également avoir décidé de tout raconter après avoir reçu des menaces pour lui faire garder le silence.

A la veille des élections présidentielles américaines de 2016, comme le rappelle le Guardian, l’avocat de Donald Trump, Michael Cohen, a fait signer un accord de confidentialité à Stormy Daniels d’un montant de 130'000 dollars. L’avocat a payé de sa poche et Donald Trump a confirmé l’avoir remboursé, tout en niant avoir eu une relation avec Stormy Daniels. Cette affaire a légalement ébranlé la présidence de Donald Trump: cet argent aurait dû apparaître sur les comptes de campagne puisque Michael Cohen a reconnu devant le tribunal fédéral de Manhattan avoir acheté le silence de Stormy Daniels, à la demande de Donald Trump, «avec l’intention d’influencer l’élection» présidentielle de 2016.

Et le séisme risque de ne pas être que politique pour Donald Trump: Stormy Daniels affirme avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump en 2006, soit un an après son mariage avec l'actuelle première dame, Melania Trump. Oups...

Le clan Trump en images

Retour à la page d'accueil

CoverMedia