Taylor Swift porte de graves accusations contre Scooter Braun

CoverMedia

1.7.2019 - 09:42

HeartRadio Music Awards 2019 Featuring: Taylor Swift Where: Los Angeles, California, United States When: 14 Mar 2019 Credit: Apega/WENN.com
Source: Apega/WENN.com

Scooter Braun a acheté les droits de tout le catalogue de Taylor Swift. Un rachat qui a rendu la chanteuse furieuse, comme elle l'a expliqué sur Tumblr.

Taylor Swift s’en est prise à Scooter Braun, qu’elle a traité de « caïd », après avoir appris qu’il avait acquis les droits de tout son catalogue, suite à un accord passé avec Big Machine, son ancien label. Scooter Braun, qui gère notamment la carrière de Justin Bieber, Ariana Grande et Kanye West, a racheté la maison de disques, pour plus de 300 millions de dollars, selon Billboard. Cela signifie donc que le magnat de la musique possèdera les masters de tous ses albums parus sur le label, du premier disque éponyme de Taylor Swift, à Reputation.

Une nouvelle qui ne fait pas plaisir à la star, qui s’en est prise à Scooter Braun sur Tumblr. « J’ai appris que Scooter Braun avait acquis mes masters au moment où cela a été annoncé. Tout ce à quoi je pouvais penser à ce moment était le harcèlement manipulateur qu’il m’a fait subir durant des années », a-t-elle écrit.

Selon elle, Scooter Braun est la personne responsable de sa querelle avec Kanye West. En 2016, elle avait semblé donner son accord pour que le rappeur se moque d’elle dans sa chanson Famous, avant de se rétracter, poussant Kim Kardashian à diffuser un enregistrement de la conversation. Pour Taylor Swift, la personne derrière ce scandale est Scooter Braun. Selon elle, le célèbre manager a aussi « demandé à ses deux clients de la harceler » à propos de cet incident.

« Maintenant, Scooter m’a enlevé le travail de ma vie, et je n’ai pas eu l’opportunité de l’en empêcher. En gros, mon héritage musical est entre les mains de quelqu’un qui a tenté de le détruire. C’est le pire scénario pour moi », ajoute la chanteuse.

Selon elle, Scott Borchetta, l’ancien patron de Big Machine, a refusé à plusieurs reprises ses propositions de rachat de ses masters. Elle avait signé avec le label indépendant à l’âge de 15 ans. « A chaque fois que Scott Borchetta m’a entendu prononcer les mots "Scooter Braun", c’était soit parce que je pleurais ou essayais de ne pas pleurer. Il savait ce qu’il faisait. Contrôler une femme qui ne voulait pas être lié à eux. A perpétuité », explique la chanteuse, qui conclue ensuite en conseillant aux jeunes artistes d’apprendre de ses erreurs.

« Dégoutée et triste », termine Taylor Swift dans sa missive.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia