Thaïlande

Thaïlande: quand la concubine du roi remplace la reine...

AllTheContent

13.1.2021

Thailand's Crown Prince Maha Vajiralongkorn addresses officials and lawmakers during the opening of the new parliament session at Ananta Samakhom Throne Hall in Bangkok on Friday ,Oct 20,2006. The parliament opening is part of the interim governments plan for a return to democracy in Thailand following last months coup that ousted Prime Minister Thaksin Shinawatra. (AP Photo/Sakchai Lalit)
Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn.
KEYSTONE

Pour célébrer la nouvelle année, le roi de Thaïlande Vajiralongkorn - ou Rama X - a partagé une carte de vœux. Sur la photo, la reine Suthida est absente. Le souverain a choisi de poser avec sa concubine officielle, Sineenat «Koi» Wongvajirapakdi. Une véritable disgrâce pour son épouse.

En Thaïlande, les mœurs sont différentes. C’est pourquoi le roi Vajiralongkorn a une épouse, la reine Suthida, et une concubine officielle, Sineenat «Koi» Wongvajirapakdi. Celle-ci est actuellement la favorite du roi au point qu’elle a pris la place de la reine sur la traditionnelle carte de vœux à la population.

Cette carte se compose de petits dessins, réalisés par le roi lui-même, et de quatre photos de lui et de sa concubine Sineenat «Koi» Wongvajirapakdi. Le monarque a pris soin de n’ajouter aucune photo de son épouse. Comme le souligne Andrew MacGregor Marshall, cité par «Gala», c’est «un autre signe clair que la reine Suthida est mise à l’écart».

Une reine, une concubine et une rivalité

Cela fait plusieurs mois maintenant que le roi de Thaïlande s’affiche avec sa concubine. Comme le rappelle «Gala», en novembre dernier, des photos dont le contenu peut être considéré comme sensible, ont été dévoilées. Ces documents sexuellement explicites mettent en scène la favorite du roi, Sineenat «Koi» Wongvajirapakdi. Toujours selon le journaliste Andrew MacGregor Marshall, qui est spécialisé dans la famille royale thaïlandaise, la reine Suthida serait à l’origine de cette fuite. Bien sûr, cela reste une rumeur.



Un roi capricieux

Le roi de Thaïlande n’est pas tendre avec les femmes qui partagent sa vie. En plus d’aller vers l’une puis vers l’autre à sa guise, il n’a pas hésité à mettre sa concubine en prison. Comme le relate encore Andrew MacGregor Marshall sur Twitter: «La concubine de Vajiralongkorn, Sineenat «Koi» Wongvajirapakdi, a passé dix mois à la prison centrale pour femmes de Lat Yao après avoir mis le roi en colère».

Celle-ci est sortie en août. Pourtant, en janvier, elle est retournée en prison mais pour d’autres raisons. L’ancienne infirmière participe à un comité appelé «Bonnes actions du Roi» qui vise à améliorer les conditions de vie en milieu carcéral. La concubine officielle du roi a même été nommée vice-présidente du projet alors que son épouse n’a même pas été conviée aux célébrations de fin d’année.

Retour à la page d'accueil