Tori Spelling fête l’anniversaire de son fils

CoverMedia

5.3.2018 - 13:07

Source: Covermedia

Tori Spelling a célébré le tout premier anniversaire de son fils en partageant une vidéo sur Instagram. L’actrice de Beverly Hills 90210 semble avoir mis ses problèmes de côté, malgré l’intervention de la police à son domicile jeudi dernier (1er mars 18).

Tori Spelling est retournée sur les réseaux sociaux pour la première fois depuis le mois de janvier (18) afin de partager une adorable vidéo pour l’anniversaire de son fils.

« BeauBeau Joyeux premier anniversaire ! Papa et moi t’aimons tellement !! », a-t-elle publié en légende de la vidéo, ce vendredi (2 mars 18). On peut l’entendre dire dans la vidéo :

«  C’est celui de qui aujourd’hui ? », alors que son mari, Dean McDermott, affirme dans le fond : « Hey mon pote, joyeux anniversaire. » Dean McDermott a également partagé une vidéo touchante de lui en train de chanter Joyeux anniversaire à son fils. « Le temps file !!! Ce petit gars a 1 an aujourd’hui !!!! Joyeux anniversaire Beau Dean McDermott !! Nous t’aimons !! », a-t-il écrit sur Instagram.

Son commentaire arrive après l’intervention de la police dans la maison de Tori Spelling à Los Angeles, ce jeudi matin (1er mars 18), suite à un appel d’urgence en raison de son comportement.

D’après des sources de TMZ, Tori Spelling semblait montrer des signes de dépression nerveuse. On ne sait pas vraiment qui a émis l’appel, mais l’actrice aurait appelé la police le mercredi soir (28 février 18), car elle pensait que quelqu’un essayait de pénétrer chez elle. Il s’agissait en réalité de son mari, Dean McDermott.

D’après un appel aux urgences que The Blast s’est procuré, Tori Spelling était décrite comme une femme souffrant d’une « maladie mentale ». La police de Los Angeles a confirmé s’être déplacée à son domicile de Mulholland Drive après avoir reçu un appel. Un porte-parole de la police a confirmé à Entertainment Tonight qu’il y avait eu un appel pour cambriolage à l’adresse de Tori Spelling, mercredi soir, mais qu’il avait été « déterminé qu’aucune infraction n’avait été commise ».

Retour à la page d'accueil

CoverMedia