Actu people

Woody Allen continuera d'écrire des films « quoi qu'il arrive »

CoverMedia

19.10.2018 - 11:11

Source: Covermedia

Woody Allen n'abandonnera jamais l'écriture de scénarios, même si les accusations d'agression sexuelle auxquelles il fait face compromettent sa carrière de réalisateur. Il a évoqué sa volonté de créer dans une interview pour The New York Post.

Woody Allen a beau se retrouver blacklisté par une partie de Hollywood, il ne rangera pas sa casquette de réalisateur au placard. Le cinéaste est accusé par sa fille adoptive Dylan Farrow de l'avoir agressée sexuellement alors qu'elle n'avait que sept ans. Il a passé des années à répéter son innocence. Des enquêtes ont été ouvertes par des responsables du système de protection de l'enfance à New York et des procureurs du Connecticut, mais le réalisateur américain n'a jamais été inculpé et a toujours maintenu que rien ne s'était passé.

Après le lancement du mouvement #MeToo l'année dernière, les accusations dont il fait l'objet ont refait surface et Dylan Farrow s'en est prise aux stars qui acceptent encore de jouer dans ses films. Ses commentaires ont incité plusieurs acteurs et actrices comme Mira Sorvino, Rebecca Hall et Timothée Chalamet à promettre publiquement qu'ils ne travailleraient plus jamais avec lui. Mais ce dernier affirme que toute cette négativité ne mettra pas fin à sa carrière de scénariste, même s'il ne pouvait plus faire de films. « Je suis scénariste. C'est ce que je suis. Ce que je fais. Ce que je serai toujours. Je vais écrire, a-t-il déclaré à la rubrique Page Six du New York Post. Comme j'ai continuellement des idées, ce seront de nouvelles idées et j'écrirai de nouvelles choses. »

La star de 82 ans peut toujours compter sur ses partisans, dont Alec Baldwin et Javier Bardem, qui ont expliqué qu'ils continueraient à collaborer avec le réalisateur, rappelant qu'il n'a été reconnu coupable d'aucun crime. « Mon penchant à vouloir défendre mes amis a) que je croyais être innocent, ce qui est le cas avec Woody ou b) dont j'ignorais les actions, et je ne sais toujours pas ce qu'ils ont fait, est un penchant normal, a déclaré Alec Baldwin au Hollywood Reporter plus tôt cette année. C'est un penchant normal de vouloir soutenir ses amis jusqu'à ce qu'ils soient reconnus coupables de quelque chose. S'ils sont reconnus coupables d'un crime, eh bien, vous êtes triste et c'est tragique, mais ils doivent traverser ce processus. »

Retour à la page d'accueil

CoverMedia