Sinead O'Connor : son rêve d'enregistrer avec Bette Midler est plus proche que jamais

Covermedia

1.6.2021 - 13:15

Covermedia

1.6.2021 - 13:15

Sinead O'Connor va-t-elle pouvoir collaborer avec Bette Midler ? C'est possible, si l'on en croit la chanteuse irlandaise, qui a confié à la BBC que sa consœur l'avait contactée via Twitter.

Sinead O'Connor espère que son rêve d'enregistrer avec Bette Midler se concrétisera prochainement. Ça a en tout cas l'air en bonne voie, puisque l'artiste irlandaise a reçu un tweet de son héroïne.

L'interprète de Nothing Compares 2 U, convertie à l'islam, a révélé que le message de Bette Midler lui est parvenu récemment, et elle espère que cela débouchera sur une rencontre et une séance en studio. « C'est la seule chanteuse avec laquelle j'ai toujours voulu travailler. Elle est un peu mon idole, donc j'ai failli mourir quand j'ai vu cette chose... Je jure que j'étais prête à me mettre à poil et à courir dans tout le village en couinant », a expliqué la star irlandaise à la BBC.

Sinead O'Connor est plus heureuse qu'elle ne l'a été depuis des années après avoir lutté publiquement contre des problèmes de santé mentale ces dernières années. Elle vit aujourd'hui dans un cottage au sommet d'une montagne « dans un charmant petit village avec personne d'autre que des excentriques et des vaches d'un côté et des canards de l'autre ». « Tant que je ne me trouve pas dans des situations qui me déclenchent des souvenirs de situations traumatisantes antérieures, comme un chien de secours, je peux être calme, fraîche, heureuse et satisfaite », a-t-elle ajouté.

Elle admet néanmoins que la promotion de son nouveau livre, Rememberings, est parfois difficile. « Je trouve la promo du livre délicate parce que, bizarrement, je n'ai pas ressenti d'émotion quand j'ai écrit beaucoup de ces choses, notamment celles liées à l'enfance. Je n'ai rien ressenti non plus lorsque j'ai lu le livre audio, et je n'ai jamais ressenti ces émotions en thérapie, d'ailleurs. Mais un type a fait une interview avec moi il y a deux semaines, et il n'a pratiquement pas arrêté d'en parler pendant deux heures. C'était un peu comme un déclencheur... J'ai vraiment du mal à me souvenir de la façon dont j'ai survécu à mon éducation. C'était en ne m'engageant pas émotionnellement. Mais ce type a réussi à réveiller tout ça », a-t-elle conclu.