Oups! Sophie Turner met en ligne «par erreur» une vidéo de sa fille

Covermedia

2.5.2023 - 11:27

Sophie Turner a posté sur Instagram une vidéo du couple qu'elle forme avec Joe Jonas, des Jonas Brothers, mais aussi de leur fille. L'actrice britannique a affirmé depuis qu'il s'agissait d'une « erreur involontaire».

Sophie Turner demande le respect de sa vie privée après avoir accidentellement mis en ligne une vidéo de sa fille.
Sophie Turner demande le respect de sa vie privée après avoir accidentellement mis en ligne une vidéo de sa fille.

2.5.2023 - 11:27

Lundi (1er mai 23), l'actrice de Game of Thrones a posté en Story Instagram une courte vidéo mettant en scène son mari Joe Jonas, mais aussi Willa, leur fille de deux ans. Peu de temps après, Sophie Turner a supprimé la séquence et a publié une déclaration dans laquelle elle a insisté sur le fait que le post était une « erreur involontaire».

« Plus tôt dans la journée, j'ai fait une erreur involontaire en postant accidentellement une vidéo de notre fille en Story sur Instagram», a-t-elle écrit. « Nous avons toujours défendu le droit de nos enfants à la vie privée, et partager cela publiquement va à l'encontre de tout ce que je défends. Nos enfants méritent le droit de grandir à l'abri des regards, d'apprendre et de s'épanouir en privé.»

Sophie Turner a également demandé aux fans qui ont vu la vidéo et pris des captures d'écran de bien vouloir les supprimer. « Si je devais poster quoi que ce soit de nos enfants, sachez que c'est incontestablement une erreur. J'apprécierais beaucoup que toute personne ayant reposté la vidéo sur une autre plateforme la supprime», a insisté la jeune femme de 27 ans.

Dans une interview pour le magazine ELLE publiée en mai dernier, Sophie Turner avait souligné à quel point il était important pour elle et la star des Jonas Brothers de protéger leurs enfants de la sphère publique. Le couple a aussi une petite fille de neuf mois.

« Je suis très protectrice de la vie que nous avons construite», avait-elle déclaré à l'époque. « Et ma fille n'a jamais rien demandé de tout cela. Je connais les incidences sur la santé mentale de ce métier, d'être photographiée tous les jours et de recevoir des commentaires. Je ne veux pas qu'elle soit confrontée à cela, à moins qu'elle ne dise: «C'est ce que je veux faire».»

Covermedia