Il maintient son concert Thomas Dutronc chantera «Que tu m'enterres» en hommage à sa maman

Covermedia

13.6.2024 - 11:19

Thomas Dutronc, fils de Françoise Hardy et de Jacques Dutronc, est un enfant de la balle. En hommage à sa mère décédée le 11 juin, il sera bien sur scène ce jeudi 13 juin (24), au Jazz Opale Festival à Neufchâtel-Hardelot, dans le Pas-de-Calais, annonce La Voix du Nord.

Le chanteur et guitariste a décidé de maintenir son concert au Jazz Opale Festival à Neufchâtel-Hardelot, dans le Pas-de-Calais ce jeudi(13 juin 24), alors que mardi il accompagnait sa mère dans ses derniers instants.
Le chanteur et guitariste a décidé de maintenir son concert au Jazz Opale Festival à Neufchâtel-Hardelot, dans le Pas-de-Calais ce jeudi(13 juin 24), alors que mardi il accompagnait sa mère dans ses derniers instants.
Covermedia

13.6.2024 - 11:19

Thomas Dutronc a du courage!

Le chanteur et guitariste a décidé de maintenir son concert au Jazz Opale Festival à Neufchâtel-Hardelot, dans le Pas-de-Calais ce jeudi(13 juin 24), alors que mardi il accompagnait sa mère dans ses derniers instants.

Une décision qui peut surprendre tant on savait l'amour très fort qui unissait Françoise Hardy et son fils, mais qui ne n'étonne pas l'organisatrice du festival Anne Ducros.

« Je connais Thomas, je ne suis pas surprise qu'il ait maintenu sa venue. Il est là avant tout pour son public, avec lequel il a des liens très forts», a-t-elle confié à La Voix du Nord. Elle ajoute cependant: « Dieu sait pourtant que ce doit être difficile»

Thomas Dutronc n'oubliera pas sa maman sur scène. Pour elle, il a ajouté à son tour de chant le titre «Que tu m'enterres», que l'artiste disparue aimait à interpréter. Selon le journaliste et producteur de musique Didier Varrod, un ami intime de la famille, « ça illustre parfaitement cette relation tellement forte qu'il y avait entre Thomas et Françoise Hardy».

Le public aura aussi sans doute en tête la chanson Tant de belles choses, que Françoise Hardy avait écrite en 2004 pour son fils, quand elle a su qu'elle était atteinte d'un lymphome.

La France pleure Françoise Hardy, une de ses dernières icônes des sixties

La France pleure Françoise Hardy, une de ses dernières icônes des sixties

"Enorme tristesse", "voix singulière", "légende de la chanson française": la France pleurait mercredi la disparition de Françoise Hardy, une de ses dernières icônes des sixties, annoncée la veille.

12.06.2024

Covermedia