«Cauchemar en cuisine» «Il est très dur cet épisode», «Première fois que je pleure devant cette émission»

blue News

12.6.2024

Ce mardi 11 juin, l'émission «Cauchemar en cuisine» faisait son retour sur M6. Dans cet épisode, le chef étoilé Philippe Etchebest est venu à la rescousse de Christine, 57 ans, unique gérante du Café Chambert à Chambéry, en Savoie. La situation de la candidate a autant choqué qu'ému les téléspectateurs. 

blue News

12.6.2024

Ce mardi 11 juin, M6 diffusait un épisode inédit de «Cauchemar en cuisine». Dans ce nouveau numéro, Philippe Etchebest s’est rendu dans l’hypercentre de Chambéry, en Savoie, pour venir en aide à Christine (57 ans), à la tête depuis trois ans du Café Chabert, un établissement fondé en 1898.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le chef étoilé a fait une entrée fracassante dans la cuisine de Christine, qui s'occupe seule de la préparation des repas et du service en salle. «Oh là là là là... J'hallucine, je ne me sens pas bien. C'est quoi cette cuisine-là ? Oh le carnage. (...) C'est dégueulasse. (...) Comment tu peux travailler comme ça ? Comment c'est possible ?», a-t-il lancé à la restauratrice, qui, gênée, lui a avoué que «cela faisait quelque mois qu'elle n'avait pas nettoyé à fond sa cuisine parce qu'elle était trop fatiguée».

Alors que le juré de Top Chef était sur le point de baisser les bras, une découverte a tout fait basculer. «Christine vit dans une situation très précaire. Elle n'a pas de logement. Elle habite dans une toile de tente, en plein hiver. Elle n'a pas d'eau courante, elle n'a pas d'électricité, elle n'a pas de douche, elle n'a rien du tout. Elle fait un repas par jour parce qu'elle n'a pas les moyens de manger plus», a confié au chef une amie de la restauratrice.

Christine a ensuite donné des détails sur ses conditions de vie : «Quand je suis arrivée à Chambéry, mon frère m'a logée. Mais je ne voulais pas me fâcher avec lui alors je suis partie. J'ai commencé par dormir dans ma voiture. J'ai eu mal aux jambes donc je me suis dit que ce n'était pas possible et j'ai acheté une tente. Et après je me suis dit que la tente ça n'allait pas être possible non plus quand il ferait froid parce qu'il y a de la neige quand même. J'ai donc loué un champ et j'y ai construit un abri de 5m2 et j'y dors avec un duvet».

«Abasourdi» et ému par ces confidences, tout comme les téléspectateurs (voir ci-dessous), Philippe Etchebest a décidé de tout faire pour donner à la quinquagénaire une chance de repartir de zéro.

Et il semblerait que le chef étoilé ait réussi son pari puisqu'à la fin de l'épisode, il a révélé que suite à son passage dans le restaurant de Christine, «la fréquentation du Café Chabert commençait à augmenter» et que la quinquagénaire «était sur le bon chemin». De quoi mettre au baume au coeur des internautes.