Conseil TV

Les ados suisses, reclus dans leur chambre?

AllTheContent

9.7.2020 - 09:52

Les hikikomori peuvent rester enfermés des jours entiers sans aucun contact avec l’extérieur.
Source: © RTS

Ce jeudi soir, «Temps présent» décrypte un phénomène nouveau et qui touche de plus en plus la Suisse, celui des hikikomori. Une pratique qui mène à l’isolement et qui coupe de nombreuses personnes, souvent des adolescents, du monde extérieur.

Au Japon, on les connaît sous le nom de hikikomori. 200 000 adolescents nippons et presque deux fois plus d’adultes sont retranchés dans leur chambre, coupés du monde réel. Ce syndrome touche également les Suisses. Reclus, ces jeunes et moins jeunes refusent tout contact réel avec l’extérieur et leur seul lien reste Internet.

Phénomène de société ou maladie? «Temps présent» décrypte cet isolement social, qui touche également les personnes âgées et les femmes au foyer. S’il est l’expression d’une grande souffrance, ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur dans toute l’Europe. Encore plus depuis le confinement forcé dû à la pandémie de coronavirus.

Ces reclus volontaires souffrent, pour la plupart, de véritables problèmes. Ils sont loin d’être isolés, puisqu’un Suisse sur cinq souffrirait aujourd’hui de problèmes psychiques. Mais comment vivent ces personnes pendant six mois, enfermées dans leur chambre? Le magazine propose une enquête édifiante sur un phénomène qui inquiète les spécialistes.

Retour à la page d'accueil

AllTheContent