Conseil TV

Les réseaux sociaux, des usines à trolls

AllTheContent

29.10.2020 - 12:53

Galvanisés par l’anonymat, des internautes n’hésitent pas à insulter et diffamer sur les réseaux.
Source: © RTS

Ce jeudi soir, «Temps présent» parle de cyberharcèlement. Le magazine de la RTS 1 a recueilli les témoignages de victimes mais aussi ceux de ces internautes qui n’hésitent pas à insulter et traîner dans la boue les personnes avec lesquelles ils ne sont pas d’accord.

En Suisse, 4% de la population assure avoir déjà été victime de harcèlement sur les réseaux sociaux, selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique. Un chiffre bien plus important que dans le reste de l’Europe, où la moyenne est plutôt de 1%.

«Temps présent» s’intéresse à ce fléau. Le cyberharcèlement semble être devenu un sport national en Suisse. On l’a vu notamment avec les menaces de mort reçues par David, un journaliste sportif de la RTS, pour un commentaire pendant un match. Les anonymes sont également touchés. Ainsi, Jacqueline est harcelée sur les réseaux sociaux par son ancien compagnon, quand Jean est traîné dans la boue par une meute d’internautes qui n’ont pas apprécié une de ses critiques sur Twitter.

Le magazine a recueilli les témoignages de victimes de ces attaques, mais également ces trolls qui, derrière leur écran, agissent en toute impunité et sans se douter des conséquences que peuvent avoir leurs actes.

Retour à la page d'accueil

AllTheContent