Un homme est parvenu à s'introduire chez Willow Smith 

Covermedia

7.10.2021 - 14:31

Willow Smith révèle qu'un harceleur a fait irruption chez elle alors qu'elle était en vacances. La fille de Jada Pinkett et Will Smith a évoqué cet incident traumatisant dans l'émission Red Table Talk.

Covermedia

7.10.2021 - 14:31

Willow Smith a révélé qu'un homme avait fait irruption chez elle alors qu'elle était en vacances.
Covermedia

Willow Smith a révélé qu'un homme avait fait irruption chez elle alors qu'elle était en vacances. Au cours de l'épisode de cette semaine de Red Table Talk, l'émission Web animée par la jeune star, sa mère Jada Pinkett Smith et sa grand-mère Adrienne Banfield-Norris, elle a expliqué à quel point l'incident l'avait secouée.

« Le cyberharcèlement est un peu plus insidieux et effrayant, a-t-elle expliqué. Ce gars me faisait ça. Et il m'a fait ça pendant plusieurs années, en fait. Il a essentiellement étudié mes habitudes. En décembre, alors que nous étions partis en vacances en famille, il est venu chez moi et s'est introduit à mon domicile en notre absence. C'était complètement fou. »

Cette année, Willow Smith a obtenu une injonction d'éloignement contre un autre homme, Walter James Whaley. L'individu de 38 ans a escaladé une clôture pour accéder à sa propriété de Los Angeles pendant la période de Noël et semblait chercher un moyen d'entrer dans sa maison, selon des documents juridiques obtenus par TMZ. Avant cela, il avait envoyé un message à la chanteuse sur les réseaux sociaux, lui annonçant qu'il voulait l'épouser et fonder une famille avec elle.

La jeune femme a affirmé qu'un détective privé, qu'elle avait engagé, avait découvert qu'il était un délinquant sexuel condamné. Au moment de l'affaire, un membre de son personnel de sécurité avait appelé la police, mais l'individu avait quitté les lieux lorsque les agents de police sont arrivés, parvenant cependant à l'appréhender plus tard. Les photos fournies à la justice par Willow Smith semblent montrer Walter James Whaley sur sa propriété. Le juge a décidé qu'il devait cesser tout contact avec la chanteuse et rester à au moins 100 yards (90 mètres environ) d'elle à tout moment.

Covermedia