Saint-Pétersbourg

Bluewin/rm

14.6.2018

Le palais d’hiver, ancienne résidence principale des tsars de Russie.
Photo: Keystone

La «Venise russe», comme certains aiment à la surnommer, est la grande ville russe située la plus à l’ouest du territoire. Avec ses nuits blanches et ses nombreux monuments, cette ville qui a vu naître Vladimir Poutine est un lieu magique pour les touristes.

Stade de Saint-Pétersbourg

Cette arène de sept étages qui a remplacé l’ancien stade Kirov est magnifique. Or, on reconnaît aussi les légendes à leur coût: sa toiture escamotable et son terrain rétractable en font l’un des stades les plus chers au monde. En 2017, des journalistes d’investigation norvégiens ont révélé qu’au moins 110 ouvriers originaires de Corée du Nord avaient participé à sa construction dans des conditions proches de l’esclavage.

Le stade le plus cher au monde prend des allures d’aéronef la nuit.
Photo: Keystone

Capacité: 67 000 spectateurs

Coûts: 1,5 milliard de francs (d’après les rumeurs)

Club résident: Zénith Saint-Pétersbourg (première division)

Matches de la Coupe du monde 2018

15 juin: Maroc - Iran (groupe B)

19 juin: Russie - Égypte (groupe A)

22 juin: Brésil - Costa Rica (groupe E)

26 juin: Nigéria - Argentine (groupe D)

3 juillet: Huitième de finale

10 juillet: Demi-finale

14 juillet: Match pour la troisième place

La température intérieure peut être maintenue à 15 degrés, même en hiver.
Photo: Keystone
Retour à la page d'accueil