Adecco accélère la cadence au troisième trimestre

al

2.11.2021 - 07:38

Le géant du travail temporaire Adecco a accéléré tous azimuts au troisième trimestre, malgré les goulots d'étranglement qui freinent de nombreux secteurs au niveau mondial. La direction se veut prudente pour les derniers mois de l'année.

al

2.11.2021 - 07:38

Impacté par les difficultés d'approvisionnement et le manque de personnel qualifié, Adecco table pour le dernier trimestre sur une progression "modeste" du chiffre d'affaires. (archives)
ATS

Les recettes ont progressé de 8% à 5,22 milliards d'euros (croissance organique +9%) et le résultat d'exploitation (Ebita), hors éléments exceptionnels, s'est bonifié de 15% à 250 millions. Le bénéfice net part du groupe a quant à lui bondi de 67% sur un an 133 millions, a annoncé le groupe zurichois mardi dans un communiqué.

Ces chiffres-clés sont mitigés comparés aux prévisions des analystes consultés par AWP. Alors que les recettes et la croissance organique sont légèrement inférieures au consensus, l'Ebita ajusté le dépasse.

Au dernier trimestre, le groupe table sur une progression «modeste» du chiffre d'affaires. La société se dit impactée par les difficultés mondiales au niveau des chaînes d'approvisionnement et le manque de personnel qualifié.

En décembre 2020, la direction avait dévoilé de nouveaux objectifs stratégiques. La feuille de route baptisée «Future@Work» vise à l'échelle du groupe, pour le cycle débutant en 2021, une marge Ebita de 3,0% à 6,0%, contre 2,5% à 5,0% précédemment, ainsi qu'un flux de trésorerie «solide» caractérisé par un taux de conversion de plus de 90%.

Les liquidités doivent servir à financer les investissements prévus et à récompenser les actionnaires moyennant un «dividende progressif», ce qui correspond, selon l'entreprise, à un ratio de distribution de 40 à 50% et une rétribution par action au moins égale à celle de l'année précédente. Adecco ambitionne en outre de gagner des parts de marché et d'améliorer sa rentabilité.

al