Afrique du Sud

ABB condamné à une nouvelle amende

al

2.12.2022 - 08:11

ABB a été condamné par le MPC à une amende de 4 millions de francs pour ne pas avoir "pris toutes les mesures raisonnables et nécessaires" pour lutter contre la corruption dans le cadre de ses activités en Afrique du Sud.
ABB a été condamné par le MPC à une amende de 4 millions de francs pour ne pas avoir "pris toutes les mesures raisonnables et nécessaires" pour lutter contre la corruption dans le cadre de ses activités en Afrique du Sud.
ATS

Le MPC clôt l'enquête pénale contre ABB. Le groupe a été condamné à une amende de 4 millions de francs pour ne pas avoir «pris toutes les mesures raisonnables et nécessaires» pour lutter contre la corruption dans le cadre de ses activités en Afrique du Sud.

al

2.12.2022 - 08:11

«Différents collaborateurs d'ABB ont mis au point, à partir de 2013, un système de corruption afin d'obtenir, sous la forme de paiements surévalués aux sous-traitants, des commandes liées à la construction d'une centrale électrique à charbon en Afrique du Sud», a expliqué le Ministère public de la Confédération (MPC) vendredi dans un communiqué.

Selon le parquet fédéral, «ABB Afrique du Sud a obtenu, avec des paiements de pots-de-vin d'au moins 1,3 million de francs suisses, des commandes d'une valeur d'au moins 200 millions de dollars» (quasiment autant en francs).

Le groupe s'étant déjà acquitté d'une indemnisation de 104 millions de dollars à l'Afrique du Sud en 2020, aucun dédommagement n'est dû, mais ABB devra également s'acquitter des frais de procédure à hauteur de 50'000 francs.

Jeudi, le ministère public sud-africain avait annoncé que l'entreprise zurichoise avait conclu un accord avec la justice sud-africaine et accepté de verser au titre de réparation punitive un montant de 2,5 milliards de rands (134 millions de francs) afin de solder cette affaire de corruption.

al