Air Liquide: bonne reprise des revenus au 3e trimestre

afp

22.10.2021 - 08:11

Air Liquide a bénéficié d'une forte reprise au 3e trimestre, un bond de 17,2% de ses ventes portant à 9,4% la hausse du chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, marqués par de gros investissements dans l'hydrogène et la transition énergétique.

afp

22.10.2021 - 08:11

De juillet à septembre, le groupe français de gaz industriels a réalisé un chiffre d'affaires de 5,83 milliards d'euros (6,22 millions de francs), portant à 16,7 milliards d'euros (17,82 milliards de francs) le chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année (archives).
ATS

De juillet à septembre, le groupe français de gaz industriels a réalisé un chiffre d'affaires de 5,83 milliards d'euros (6,22 millions de francs), portant à 16,7 milliards d'euros (17,82 milliards de francs) le chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année.

«Toutes les activités sont en progression, qu'il s'agisse des gaz et services dans toutes les régions du monde, de l'ingénierie et construction ou encore des marchés globaux et technologies, dans un environnement de marché plus porteur», a indiqué le PDG du groupe, Benoît Potier, cité dans un communiqué.

Au 3e trimestre, les décisions d'investissement ont atteint un niveau élevé de 873 millions d'euros, soit 2,8 milliards d'euros depuis le début de l'année. Un tiers des investissements sont liés à la transition énergétique, dont plusieurs projets liés à la décarbonation de l'industrie via l'hydrogène.

Prévisions confirmées

Face à la forte hausse des prix de l'énergie de ces derniers mois, Air Liquide a été préservé par son modèle de fonctionnement qui lui permet de transférer les coûts de l'énergie à ses clients de la grande industrie dans le cadre de sa politique contractuelle. Ses achats d'énergie représentent 50% du total de ses achats.

Du coup, le groupe a confirmé ses prévisions de rentabilité pour l'ensemble de l'année.

«En 2021, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net hors éléments exceptionnels, à taux de change constant et hors impact d'une éventuelle réforme fiscale américaine en 2021, a précisé le groupe dans son communiqué.

afp