American Airlines optimiste pour 2020

ATS

23.1.2020 - 15:02

American Airlines a dû annuler des dizaines de milliers de vols depuis l'immobilisation au sol du Boeing 737 MAX le 13 mars 2019, dont environ 10'000 pour le seul quatrième trimestre. (archives)
Source: KEYSTONE/AP/tg

American Airlines a affiché son optimisme jeudi pour 2020, en annonçant un objectif financier qui a surpris Wall Street au moment où la compagnie aérienne est contrainte d'annuler des dizaines de milliers de vols du fait de l'immobilisation au sol du Boeing 737 MAX.

La compagnie espère gagner un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, compris entre 4 et 6 dollars en 2020. C'est davantage que les 4,91 dollars anticipés actuellement par les marchés et mieux que les 4,90 dollars gagnés en 2019.

American attribue son optimisme à la forte demande pour le transport aérien, aussi bien pour les voyages de loisirs que ceux d'affaires.

Le taux de remplissage de ses avions a par exemple augmenté de 2,4% à 84,7% au quatrième trimestre 2019, ce qui s'est traduit également par une progression de 3,4% à 11,31 milliards de dollars (presque autant en francs) du chiffre d'affaires lors de cette période.

Qualifiant ces recettes trimestrielles de «record», American Airlines a en outre souligné que le revenu unitaire par passager et par mile parcouru (PRASM), un des indicateurs de la rentabilité dans le secteur, a augmenté de 0,9%.

Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires a progressé de 2,76% à 45,8 milliards de dollars, conforme aux attentes.

Le transporteur a dégagé un bénéfice net annuel de 1,7 milliard de dollars, en hausse de 1,94%, dont 414 millions lors des trois derniers mois.

Il aurait pu gagner davantage d'argent s'il n'avait pas eu à inscrire dans ses comptes une charge nette de 641 millions de dollars liée entre autres à des dépenses de restructuration de sa flotte et à des dépréciations d'actifs dues au retrait d'avions Embraer de son programme de vols.

American Airlines a en outre dû annuler des dizaines de milliers de vols depuis l'immobilisation au sol du Boeing 737 MAX le 13 mars dernier après deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts.

Au seul quatrième trimestre, ce sont environ 10.000 vols qui ont été supprimés et la compagnie, qui exploitait 24 avions 737 MAX avant l'interdiction de vol et attend d'en recevoir 76 exemplaires supplémentaires, a enlevé cet aéronef de son programme de vols jusqu'à début juin.

Il est plus que probable qu'elle étende cette durée car Boeing a annoncé récemment ne pas s'attendre à ce que le MAX revole avant mi-2020.

Fin octobre, American avait indiqué que les déboires du MAX allaient lui coûter 540 millions de dollars cette année, mais le groupe a trouvé depuis, avec Boeing, un accord d'indemnisation, dont il n'a pas révélé les détails financiers.

Retour à la page d'accueil