Batteries

Northvolt et Volvo Cars vont ouvrir une nouvelle usine

afp

4.2.2022 - 10:21

Le groupe suédois de batteries électriques Northvolt et le constructeur automobile Volvo Cars vont ouvrir une nouvelle usine de batteries électriques en Suède à l'horizon 2025, un investissement de 3 milliards d'euros, ont annoncé les deux groupes vendredi.

En ouvrant un nouveau site de production, le constructeur suédois souhaite concurrence le rival américain Tesla, mais également tous les fabricants asiatiques de batteries lithium-ion pour l'industrie automobile. (archives)
ATS

afp

4.2.2022 - 10:21

Cette nouvelle «giga-usine» --la deuxième de Northvolt-- sera basée à Göteborg (sud-ouest) et s'ajoutera à un centre de Recherche et développement, «dans le cadre d'un investissement d'environ 30 milliards de couronnes suédoises (environ 3 milliards de francs)», ont-elles expliqué dans un communiqué conjoint.

L'usine aura une capacité de production annuelle potentielle de cellules allant jusqu'à 50 gigawattheures (GWh), permettant ainsi de fournir des batteries pour environ un demi-million de voitures par an, assurent les entreprises. Le site doit créer à terme jusqu'à 3.000 emplois.

Sa construction commencera en 2023 et «produira des cellules de batterie de pointe, spécialement développées pour être utilisées dans la prochaine génération de voitures purement électriques Volvo et Polestar», détaillent Volvo et Northvolt.

Volvo Cars ambitionne de sortir du moteur à combustion et veut être tout électrique d'ici 2030. Le groupe investit actuellement pour augmenter ses capacités de production dans l'électrique, notamment dans son usine belge de Gand. Il développe également la marque électrique haut de gamme Polestar.

De son côté, Northvolt a débuté fin décembre la production de sa «giga-usine» en Suède, la première en son genre lancée par un groupe européen sur le sol du Vieux Continent.

Destinée à concurrencer l'américain Tesla et les producteurs asiatiques de batteries lithium-ion pour l'industrie automobile, l'usine située à Skellefteå dans le nord de la Suède doit produire, en pleine capacité, de quoi équiper en batteries un million de véhicules électriques chaque année, avec une capacité de production annuelle de 60 gigawattheures (GWh).

Northvolt, un des plus grands espoirs européens en matière de batteries, a déjà décroché pour 30 milliards de dollars de commandes auprès de géants européens de l'automobile comme les allemands BMW et Volkswagen ou encore Volvo Cars.

afp