Révélations

Carlo Sommaruga dénonce Crédit Suisse au Ministère public

zd, ats

3.3.2022 - 13:27

Le conseiller aux Etat Carlo Sommaruga (PS/GE) veut que le Ministère public de la Confédération mène une enquête sur les agissements de Credit Suisse face aux sanctions prises envers les oligarques russes. Il appuie sa dénonciation sur les révélations d'un média.

Credit Suisse est soupçonné d'avoir contourné les sanctions helvétiques (archives).
ATS

zd, ats

3.3.2022 - 13:27

Credit Suisse aurait demandé à des investisseurs de détruire des documents liés à des crédits octroyés à de richissimes ressortissants russes, selon un article publié mercredi par le journal Financial Times. En se basant sur ces informations, Carlo Sommaruga a dénoncé la banque au Ministère public qu'il enjoint, dans une lettre, que Keystone-ATS a pu consulter, à faire toute la lumière dans ce dossier.

La Suisse a décidé lundi de reprendre toutes les mesures décidées par l'Union européenne contre la Russie et de geler les avoirs du président Vladimir Poutine et des personnalités proches des dirigeants russes après l'invasion russe de l'Ukraine.

Echapper aux sanctions

Selon Carlo Sommaruga, si les prescriptions internes évoquées par le journal sont exactes, elles visent à cacher certains biens des oligarques pour les aider à échapper à ces sanctions. Il rappelle qu'une telle violation «peut être punie de l’emprisonnement pour un an au plus ou d’une amende de 500'000 francs au plus».

La destruction des documents évoquée par le Financial Times pourrait aussi relever de la destruction de preuve et de l’obstruction à l’action pénale, écrit-il encore.

La banque zurichoise n'avait pas souhaité réagir aux sollicitations de l'agence AWP après les révélations de l'influent journal.

zd, ats