Légère érosion des recettes en 2020, malgré les supermarchés

jh

6.1.2021 - 09:42

Les supermarchés Coop ont carburé l'an dernier, affichant une croissance de 14,4% à 12,0 milliards de francs. La performance d'ensemble de l'autre géant orange diversifié a néanmoins marginalement reculé, de 0,2% à 30,2 milliards, indique un compte-rendu diffusé mercredi.

Des clients d'un magasin d'alimentations (Coop) doivent desormais patienter avant de pouvoir faire leurs courses, ce samedi 21 mars 2020 a Geneve. Pour faire face aux nouvelles exigences sanitaires imposEes dans le cadre de la lutte contre la pandEmie du coronavirus COVID-19. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Les supermarchés et la vente en ligne ont bien tourné l'an dernier, contrairement au commerce de gros.
KEYSTONE

Dans le seul commerce de détail, qui outre les supermarchés comprend les enseignes Brico+Loisirs, Livique/Lumimart, Interdiscount, Betty Bossy et les pharmacies Coop Vitality, les chiffre d'affaires ont progressé de 6,9%.

Le canal de distribution en ligne a sensiblement gagné en importance, progressant de 35,2% pour représenter 1,2 milliard de francs. Le portail Coop.ch a notamment généré une contribution étoffée de 42,6%, tandis que les sites de Microspot, Nettoshop, Fust et Interdiscount spécialisés dans l'électronique domestique ont progressé de 33,0%.

Le commerce de gros par contre a pesé sur la performance d'ensemble, ne représentant avec 12,6 milliards que 92% des recettes engrangées en 2019.

La présentation officielle des résultats 2020 est agendée au 16 février.

Retour à la page d'accueil

jh