Cryptodevises Coup de semonce sur le marché crypto après la débâcle de FTX

buc

9.11.2022 - 10:47

Les monnaies cryptographiques étaient sous pression mercredi, suite à la déconfiture de la plateforme FTX, victime de retraits massifs après la publication d'un article et de tweets du patron de son rival Binance signalant des difficultés financières.

La confiance est mise à mal pour les investisseurs friands de cryptoactifs (archives).
La confiance est mise à mal pour les investisseurs friands de cryptoactifs (archives).
ATS

buc

9.11.2022 - 10:47

Mercredi peu avant 10h00, le bitcoin s'échangeait à 18'100 dollars sur la plateforme Bitstamp, soit 8,1% de moins que la veille (-11,4% sur une semaine). Dans la nuit, le cours de l'emblématique cryptodevise a même frôlé les 17'100 dollars, son plus bas niveau sur deux ans.

«C'est l'incertitude face à de nouveaux risques de contagion dans le secteur qui fait fuir les investisseurs», explique l'expert indépendant Timo Emden, selon qui le fait que les tensions persistantes dans le secteur n'épargnent manifestement pas les grands noms rend les marchés «extrêmement allergiques».

Confiance mise à mal

«Les problèmes rencontrés par FTX, quatrième plus grande plateforme de crypto-monnaies, ont une fois de plus ébranlé la confiance et déclenché un effondrement du secteur», a confié à AWP Ipek Ozkardeskaya. Selon l'analyste de Swissquote, la contagion devrait toutefois rester limitée, même s'il faut s'attendre à quelques séances volatiles, voire à une nouvelle vague de ventes.

Plus circonspect, Timo Emden prévient que selon l'ampleur de la correction, on pourrait assister à une nouvelle spirale baissière susceptible de provoquer un nouveau vent de panique sur les marchés. Et de signaler que «de nombreux investisseurs sont de retour à la case départ».

Le patron de Binance Changpeng Zhao a signé mardi une lettre d'intention pour racheter la plateforme, affirmant que FTX, qui valait encore 32 milliards de dollars en début d'année, lui avait demandé de l'aide en raison d'une «importante crise de liquidités».

Après le krach en mai de la cryptodevise terra, censée être arrimée au cours du dollar, et l'écroulement quelques semaines plus tard de la plateforme de placements en cryptos Celsius, «c'est une nouvelle déroute pour le secteur», estime David Holt, du cabinet CFRA.

Pour Ipek Ozkardeskaya, «ces événements consolideront le pouvoir entre les mains des principales monnaies virtuelles comme le bitcoin et l'ether». Le dernier nommé a vu sa valeur fondre de près de 15,9% au cours des dernières 24 heures, à 1250 dollars. Sur une semaine, la chute du cours avoisine même les 20%.

La capitalisation boursière des quelque 13'300 cryptodevises répertoriées par le portail spécialisé CoinGecko, qui avait repassé fin octobre la barre du millier de milliards de dollars est retombée à 925 milliards. La part du bitcoin est de 37,5% et celle de l'ether de 16,4%.

buc