Echec de la Super Ligue

Echec de la Super Ligue: la Juventus s'écroule en Bourse

afp

21.4.2021 - 18:23

La Juventus, présidée par Andrea Agnelli, a reconnu que son projet de Super Ligue avait "peu de chances" de voir le jour après le retrait de la quasi-totalité des douze clubs impliqués. (archives)
ATS

Le titre de la Juventus Turin s'est écroulé mercredi à la Bourse de Milan, chutant de plus de 13% à la clôture, après la défection successive de la plupart des clubs impliqués dans le projet de Super Ligue, dont le club italien était l'un des instigateurs.

afp

21.4.2021 - 18:23

L'action de la Juventus, qui avait atteint lundi son plus haut niveau (0,911 euro) depuis septembre 2020 après l'annonce de la création de cette Super Ligue, a déjà reculé mardi (-4,23%) et a clôturé mercredi en baisse de 13,70% à 0,753 euro.

Après les six clubs anglais, les trois clubs italiens impliqués dans la Super Ligue avaient renoncé à leur tour au projet mercredi, même si la Juventus, l'AC Milan et l'Inter Milan continuent de prôner une évolution du football mondial.

La Juventus, présidée par Andrea Agnelli, l'un des principaux instigateurs de ce projet avec le patron du Real Madrid Florentino Perez, a reconnu que cette compétition avait désormais «peu de chances» de voir le jour «dans la forme sous laquelle elle a été initialement conçue» après le retrait de la quasi-totalité des douze clubs impliqués.

Seuls le FC Barcelone et le Real Madrid restent pour le moment officiellement porteurs de ce projet annoncé dans la nuit de dimanche à lundi, avec l'objectif de supplanter la Ligue des champions.

afp